Compte tenu de l'accélération de l'envolée de l'uranium, il nous a semblé intéressant de passer en revue les sociétés les plus susceptibles de mettre une mine en production sur la décennie à venir. Notre région préférée est le bassin d'Athabasca, dans le nord du Saskatchewan (Canada), où les teneurs en minerai sont les plus élevées au monde. Trois projets y recèlent un réel potentiel: Arrow (NexGen Energy), Wheeler River (Denison Mines) et Triple R (Fission Uranium). Le plus important, et aussi le plus avancé, est Arrow, pour lequel NexGen a présenté l'étude de faisabilité finale en février.
...

Compte tenu de l'accélération de l'envolée de l'uranium, il nous a semblé intéressant de passer en revue les sociétés les plus susceptibles de mettre une mine en production sur la décennie à venir. Notre région préférée est le bassin d'Athabasca, dans le nord du Saskatchewan (Canada), où les teneurs en minerai sont les plus élevées au monde. Trois projets y recèlent un réel potentiel: Arrow (NexGen Energy), Wheeler River (Denison Mines) et Triple R (Fission Uranium). Le plus important, et aussi le plus avancé, est Arrow, pour lequel NexGen a présenté l'étude de faisabilité finale en février. La construction d'Arrow coûtera 1,3 milliard de dollars canadiens (CAD) et durera 3,5 ans. L'entreprise espère que la mine entrera en production en 2026 ou 2027. La valeur actuelle des cash-flows futurs après impôts s'élève à 3,5 milliards CAD sur la base d'un prix moyen de l'uranium de 50 dollars par livre, ou à 4,4 milliards CAD, s'il est à 60 dollars la livre. En moyenne, 21,7 millions de livres d'uranium (U3O8) devraient être produites chaque année (28,8 millions les cinq premières). A titre de comparaison, McArthur River (dont Cameco détient 70%), la plus grande mine d'uranium au monde, à l'arrêt depuis 2018 du fait de la baisse des cours du métal radioactif, en produisait environ 20 millions de livres par an. Avec un coût opérationnel attendu de 7,58 CAD par livre, Arrow compte parmi les 10% de mines d'uranium les moins chères. L'étude anticipe une durée de vie de 10,7 ans, mais une prolongation semble probable : un permis d'exploitation a été demandé pour 24 ans. Leigh Curyer, le CEO, a récemment confirmé l'énorme potentiel d'exploration de toute la zone entourant Arrow (Rook I). La gestion environnementale du projet est aussi exemplaire; au terme de six années de négociations, un accord a été conclu en juin avec les tribus locales. Sur la base du flux de trésorerie net annuel estimé (763 millions CAD après impôts en moyenne, 1,04 milliard les cinq premières années), Arrow catapultera NexGen dans le top 15 mondial des exploitants de matières premières. La prochaine étape cruciale est l'achèvement, sous peu, de l'étude d'impact sur l'environnement, qui servira de base au processus d'approbation réglementaire. En parallèle, NexGen réalisera les travaux préparatoires à la construction de la mine. Le portefeuille de NexGen comprend d'autres projets à fort potentiel. Dans la seule zone de Rook I, l'équipe a déjà découvert par le passé quatre autres zones riches en minerai: South Arrow, Harpoon, Dow et Cannon. A l'ouest de Rook I se trouve SW1, une vaste zone d'exploration où des forages d'essai ont identifié des cibles intéressantes. En 2016, un groupe de projets d'exploration dans le nord-ouest du bassin d'Athabasca, riche de plusieurs découvertes, a été baptisé IsoEnergy. NexGen en détient 51%, ou une part de 237 millions CAD, qui correspond à 6,7% de sa capitalisation boursière. NexGen Energy est suffisamment expérimenté pour pouvoir mettre en production son principal projet d'uranium, Arrow. Sa trésorerie, confortable, s'élève à 234,2 millions CAD. L'action a déjà brillé, mais mérite d'être conservée durant une décennie dans un portefeuille diversifié notamment en matières premières. Arrow sera construit, que ce soit par NexGen, un des ses concurrents directs ou un grand acteur du secteur des matières premières cherchant à se positionner sur l'uranium. Nous suivrons cette action, que nous recommandons d'emblée d'acheter. Elle pourrait intégrer le portefeuille de l'InitiéConseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 6,05 dollarsTicker: NXE USCode ISIN: CA65340P1062 Marché: New York Stock ExchangeCapit. boursière: 2,88 milliards USDC/B 2020: -C/B attendu 2021: -Perf. cours sur 12 mois: +251%Perf. cours depuis le 01/01: +119%Rendement du dividende: -