Le producteur américain d'or et de cuivre Newmont Mining est le plus important au monde en termes de production derrière Barrick Gold. Le groupe est actif sur tous les continents mais l'Amérique du Nord (surtout le Nevada), l'Australie et la Nouvelle-Zélande représentent ensemble plus de la moitié de la production du groupe. Le titre a baissé à son plus faible niveau de cours depuis 2001 ! L'élément perturbateur fut évidemment la baisse du prix de l'or, mais également la manière dont les investisseurs considèrent actuellement les actions des sociétés aurifères. Ils ne sont disposés que dans des cas exceptionnels à payer davantage que la valeur comptable, en anticipant des amortisse...

Le producteur américain d'or et de cuivre Newmont Mining est le plus important au monde en termes de production derrière Barrick Gold. Le groupe est actif sur tous les continents mais l'Amérique du Nord (surtout le Nevada), l'Australie et la Nouvelle-Zélande représentent ensemble plus de la moitié de la production du groupe. Le titre a baissé à son plus faible niveau de cours depuis 2001 ! L'élément perturbateur fut évidemment la baisse du prix de l'or, mais également la manière dont les investisseurs considèrent actuellement les actions des sociétés aurifères. Ils ne sont disposés que dans des cas exceptionnels à payer davantage que la valeur comptable, en anticipant des amortissements et dépréciations de valeur ultérieurs. Cependant, il convient également de noter la baisse continue du coût de production, résultat des mesures d'épargne et l'efficacité accrue. Newmont a vu baisser le coût total par once d'or produit à 995 USD au 3etrimestre. Le coût attendu pour l'exercice complet a été abaissé de 1085 à 1050 USD l'once. Newmont est donc encore rentable actuellement, même si sa marge, compte tenu de la volatilité du prix de l'or, n'est pas très élevée. Au 3etrimestre, le groupe a encore comptabilisé 309 millions USD d'amortissements de stocks qui ont cependant été compensés par une facture d'impôts moins élevée, des écarts positifs de devise et un gain sur la vente d'actifs. Le prix de l'or moyen reçu a totalisé, sur les 9 premiers mois de 2014, 1282 USD l'once, soit 260 USD de moins qu'un an plus tôt. En contrepartie, des réductions de coûts totalisent 630 millions USD. Au total, le bénéfice net ajusté est ressorti à 249 millions USD. Newmont a également généré un cash-flow positif de 51 millions USD, ce qui a porté le total à 123 millions USD après trois trimestres. A cet égard, la nette diminution des dividendes a aidé, bien entendu, car le versement dépend du prix de l'or. Sur le plan opérationnel, une plus faible production en Amérique du Nord et en Australie a été compensée par une production accrue en Afrique. Pour l'ensemble de l'exercice 2014, Newmont table sur une production comprise entre 4,7 et 5 millions d'onces. Turf Vent (Nevada) sera opérationnel fin 2015 et un an plus tard, ce sera le tour de Merian (Suriname). Cette année, on attend également une décision par rapport à de nouveaux investissements au niveau de Long Canyon (Nevada) et Ahafo (Ghana). Newmont dispose d'environ 2,2 milliards USD, liquidités et investissements confondus, et d'une ligne de crédit de 3 milliards USD. Sa dette de long terme s'élève à 4,5 milliards USD en contrepartie. Newmont a aussi une dimension spéculative. L'an dernier, Barrick Gold cherchait (à nouveau) à s'approcher de Newmont mais l'acquisition n'a finalement pas eu lieu pour diverses raisons. La logique économique le justifierait clairement, notamment pour le potentiel de réductions de coûts. Si le cours de l'or restait faible pendant encore un moment, il n'est pas exclu que le dossier revienne sur la table dans le courant de cette année.ConclusionLa valorisation de Newmont est revenue à moins de 0,9 fois la valeur comptable, ce qui est moins de la moitié de la moyenne des cinq dernières années. Des amortissements (de stocks) supplémentaires ne sont pas exclus, mais sur le plan financier, le groupe est solide. Le groupe a du reste encore une latitude suffisante pour réduire encore ses coûts.Conseil: digne d'achatRisque: moyenRating: 1B