Début février, le cours du producteur américain d'or et de cuivre est retombé à son plus bas niveau depuis début 2002. De nombreux groupes miniers sont logés à la même enseigne, mais Newmont est particulièrement touché. En 2013, l'entreprise a dû enregistrer 3,4 milliards USD de réductions de valeur : 2,9 milliards USD sur des actifs opérationnels (Boddington et Tanami en Australie et Long Canyon au Nevada) et 0,5 milliard USD sur la valeur des réserves de minerais à la suite de la baisse du cours de l'or. Newmont a ainsi clos l'exercice sur une perte nette de 2,5 milliards USD, contre encore un bénéfice de 1,9 milliard USD l'an dernier. La mine d'Akyem au Ghana a été livrée dans les délais et conformément au budg...