Le bénéfice net ajusté du groupe s'est établi à 144 millions de dollars, ou 0,26 dollar par action. C'est certes 42% en dessous du niveau atteint l'an dernier à la même période, mais c'est 0,02 dollar de mieux que le consensus. Le deuxième producteur d'or au monde est actif aux quatre coins du globe. L'Amérique du Nord et l'Australie sont ses marchés les plus importants, avec une part attendue de respectivement 41 et 29% dans le chiffre d'affaires (CA) global de 2018. Newmont exerce également des activités de production en Afrique (17%) et en Amérique du Sud (13%). Sans surprise, la production d'or a diminué de 14 %, à 1,16 million d'onces troy, en glissement annuel; pour l'heure, des gisements moins riches sont explo...

Le bénéfice net ajusté du groupe s'est établi à 144 millions de dollars, ou 0,26 dollar par action. C'est certes 42% en dessous du niveau atteint l'an dernier à la même période, mais c'est 0,02 dollar de mieux que le consensus. Le deuxième producteur d'or au monde est actif aux quatre coins du globe. L'Amérique du Nord et l'Australie sont ses marchés les plus importants, avec une part attendue de respectivement 41 et 29% dans le chiffre d'affaires (CA) global de 2018. Newmont exerce également des activités de production en Afrique (17%) et en Amérique du Sud (13%). Sans surprise, la production d'or a diminué de 14 %, à 1,16 million d'onces troy, en glissement annuel; pour l'heure, des gisements moins riches sont exploités aux Etats-Unis, en Australie et en Afrique. Sur le premier semestre, le groupe a produit 2,4 millions d'onces troy. Il maintient néanmoins ses prévisions en matière de production pour l'exercice entier (4,9 à 5,4 millions d'onces). Au deuxième trimestre, le coût de production moyen par once a augmenté de 16% en glissement annuel, à 1.024 dollars, en raison de la baisse de la production, d'une part, et de l'augmentation des cours du pétrole, des dépenses en capital et des frais d'exploration, d'autre part. Le coût moyen s'est élevé à 998 dollars au premier semestre et devrait s'établir, selon la direction du groupe, entre 965 et 1.025 dollars l'once (924 dollars en 2017) sur l'ensemble de l'année. Les dépenses en capital, estimées à 1,2-1,3 milliard de dollars cette année, baisseront cependant à 730-830 millions de dollars en 2019. De même, le coût de production ne sera plus compris qu'entre 870 et 970 dollars. En Amérique du Nord, les travaux d'expansion à Twin Creeks et Northwest Exodus (Nevada) sont terminés. La première mine, d'une durée de vie de 15 ans, produira chaque année 30.000 à 40.000 onces d'or, à un coût moyen situé entre 650 et 750 dollars. Dans la seconde, la production annuelle attendue est de 50.000 à 75.000 onces. Par ailleurs, le site de Subika, au Ghana, sera opérationnel dans le courant du quatrième trimestre. Des extensions de mines sont prévues dans le pays (Ahafo), au Pérou (Yanacocha) et en Australie. Newmont a de surcroît racheté à NovaGold sa participation de 50% dans Galore Creek (Canada), pour 275 millions de dollars. Teck Resources détient l'autre moitié. Galore Creek est l'un des plus grands gisements de cuivre et d'or d'Amérique du Nord à ne pas encore avoir été exploité. Et si l'entrée en phase de production commerciale n'est pas pour demain, le projet n'en est pas moins très prometteur. Newmont disposait d'une trésorerie de 3,18 milliards de dollars au terme du premier semestre, à opposer à une dette de 4,1 milliards de dollars. Net, l'endettement a diminué en deçà d'un milliard de dollars. Le dividende trimestriel est maintenu à 0,14 dollar par action. Au deuxième trimestre, Newmont est le seul acteur du secteur à avoir surpassé les attentes. Et pourtant, les actionnaires font grise mine. Le cours de l'action a suivi les traces de celui de l'or. La hausse des coûts de production survient certes à un mauvais moment - elle coïncide avec la baisse du prix de l'or -, mais ceux-ci diminueront dès l'année prochaine. Compte tenu, en outre, du nombre de nouveaux projets et de l'abondante trésorerie du groupe, nous demeurons optimistes. Conseil : acheterRisque : moyenRating : 1BCours : 31,85 dollarsTicker : NEM USCode ISIN : US6516391066Marché : New York Stock ExchangeCapit. boursière : 17 milliards USDC/B 2017 : 24C/B attendu 2018 : 24Perf. cours sur 12 mois : -11%Perf. cours depuis le 01/01 : -15%Rendement du dividende : 1,7%