Bien qu'au quatrième trimestre la production d'huile de palme ait reculé en rythme annuel (85.320 tonnes, contre 86.783), la production annuelle de Sipef a gagné 11,17%, pour atteindre un niveau record de 330.958 tonnes (croissance prévisionnelle: au moins 10%).
...

Bien qu'au quatrième trimestre la production d'huile de palme ait reculé en rythme annuel (85.320 tonnes, contre 86.783), la production annuelle de Sipef a gagné 11,17%, pour atteindre un niveau record de 330.958 tonnes (croissance prévisionnelle: au moins 10%). La production issue des plantations que détient le groupe a progressé de 10,64%, passant de 246.121 à 272.312 tonnes, dont 72.020 tonnes au quatrième trimestre (+2%). Les plantations de Tolan Tiga dans la province de Sumatra du Nord (+13,84%, à 72.809 tonnes) et de Hargy Oil Palms en Papouasie-Nouvelle-Guinée (+18,63%, à 81.689 tonnes, mais -11,7%, à 20.348 tonnes, au quatrième trimestre) ont été particulièrement performantes. La plantation de UMW/TUM, plus jeune, affiche une croissance de 6,5%, à 39.640 tonnes, et celle d'Agro Muko a encore enregistré une légère croissance malgré le programme de replantation en cours (+0,54%, à 76.945 tonnes). Dendymarker (DMIL), la plantation de 6562 hectares à Musi Rawas rachetée l'an dernier pour 53,1 millions de dollars, a apporté une première contribution de 1679 tonnes au quatrième trimestre. La production issue de fruits achetés à des tiers a gagné 13,7%, à 58.646 tonnes, en base annuelle (-17,8%, à 13.300 tonnes, au quatrième trimestre). Alors que les réserves se sont révélées supérieures aux attentes, le cours de l'huile de palme est retombé à 660 dollars la tonne fin 2017, mais le prix annuel moyen, à 715 dollars la tonne, est en hausse de 2% par rapport à 2016 (700 dollars). Le chiffre d'affaires (CA) du groupe a gonflé de 20,5%, passant de 267 à 321,6 millions de dollars (consensus à 314 millions). Malgré la hausse des volumes d'huile produits, les charges brutes sont restées stables, à 199,7 millions de dollars, grâce au recul des prix des engrais et de l'énergie. Le bénéfice d'exploitation (Ebit) a ainsi presque doublé, de 47,5 millions à 90,3 millions. Le bénéfice net du groupe a bondi de 39,9 à 64,5 millions de dollars (+61,7%). Si l'on y ajoute la plus-value de revalorisation de 75,2 millions de dollars sur la participation de Sipef dans Agro Muko, le bénéfice net atteint 139,7 millions.La dette nette a reculé de 9,8 millions de dollars, à 83,7 millions, au deuxième semestre, et baissera encore cette année grâce aux cash-flows positifs et aux 22,8 millions de dollars de liquidités que produira la vente de la participation de 50% de Sipef dans le groupe d'assurances belge BDM-ASCO au deuxième trimestre prochain (plus-value de sept millions de dollars). Si la politique du groupe reste la même (distribution de 30% du bénéfice récurrent), le dividende brut sera relevé de 28%, de 1,25 à 1,6 euro par action. Le rendement brut atteindrait ainsi 2,5%. Pour 2018, Sipef table sur une croissance de la production d'huile de palme de 9%. Le groupe a déjà vendu 41% de la production annuelle escomptée, à 741 dollars la tonne en moyenne - à la même époque un an plus tôt, il en avait vendu 39%, à 785 dollars la tonne.Depuis ses deux acquisitions de l'an dernier, Sipef dispose d'environ 72.000 hectares plantés, qu'il entend porter au cours des années à venir (surtout à Musi Rawas et Dendimarker) à environ 86.300 hectares. Le groupe n'ambitionne plus de franchir le seuil des 100.000 hectares en 2025 mais en 2022 déjà. Il prépare ses prochaines acquisitions, mais reste sélectif: il s'en tiendra aux plantations qui satisfont aux règles de déboisement et de respect des communautés locales (certification RSPO). Sipef est ouverte à une offre attrayante sur ses activités secondaires (thé et bananes). Les investisseurs ont salué l'excellent rapport annuel du groupe. Nous sommes satisfaits de la nouvelle dynamique de Sipef et conservons notre position pour le long terme dans le portefeuille modèle. Conseil : acheterRisque : moyenRating : 1BCours : 63,40 eurosTicker : SIP BBCode ISIN : BE0003898187 Marché : Euronext BruxellesCapit. boursière : 670,7 millions EURC/B 2017 : 11C/B attendu 2018 : 12Perf. cours sur 12 mois : -1 %Perf. cours depuis le 01/01 : +1 %Rendement du dividende : 2,5 %