NetApp, éditeur de logiciels très prometteur spécialisé dans le cloud, a connu quelques années difficiles en Bourse avant d'opérer un spectaculaire retour en force en 2021, atteignant le cours le plus élevé jamais enregistré à New York. Mais la hausse n'a pas duré: en 2022, en dépit des bons résultats et d'une valorisation et d'un dividende très attrayants, l'action recule fortement, entraînée dans le sillage de ...

NetApp, éditeur de logiciels très prometteur spécialisé dans le cloud, a connu quelques années difficiles en Bourse avant d'opérer un spectaculaire retour en force en 2021, atteignant le cours le plus élevé jamais enregistré à New York. Mais la hausse n'a pas duré: en 2022, en dépit des bons résultats et d'une valorisation et d'un dividende très attrayants, l'action recule fortement, entraînée dans le sillage de la tech, ce qui crée une belle opportunité d'achat.NetApp (autrefois Network Appliance) est un éditeur de logiciels axé sur le cloud et les données, qui fournit une infrastructure de stockage et des logiciels de gestion intelligente des données pour les centres de données du monde entier. Les deux segments de NetApp sont le cloud hybride (qui cible les centres de données des clients), représentant plus de 90% du chiffre d'affaires (CA), et le cloud public, en pleine croissance, qui fournit des solutions et services pour les grands acteurs comme Amazon AWS, Google Cloud Platform et Microsoft Azure.Au cours du dernier trimestre de l'exercice clos en avril, le cloud public a affiché une progression impressionnante (près de 70%). Le CA total du premier trimestre a augmenté de 9%, à 1,59 milliard de dollars, un record. Pour l'ensemble de l'exercice 2023, NetApp table sur une croissance des revenus de 6 à 8% et un bénéfice par action de 4,09-4,29 dollars. Comme beaucoup de ses concurrents, l'éditeur, qui continue de bénéficier du passage au cloud dans les entreprises du monde entier, génère une marge d'exploitation appréciable, qui va encore augmenter.Avec un ratio cours/bénéfice inférieur à 13, la valorisation est trop faible pour cette société en pleine croissance et sans dette (1 milliard de dollars nets de liquidités), qui associe dividende annuel attendu en hausse ces prochaines années (comme le cash-flow disponible) et des rachats d'actions. Du fait de son rendement brut du dividende de 2,9%, l'action NetApp est très attrayante, d'où son choix au titre de "valeur de la semaine" par Beleggers Belangen.