Depuis cinq ans, le spécialiste américain des engrais mise sur l'immense potentiel agricole du Brésil, où la consommation d'engrais augmente en moyenne de 5,26% par an depuis 30 ans. L'activité de distribution de Mosaic dans ce pays était plutôt limitée jusqu'au rachat, pour 350 millions de dollars, de l'activité de distribution d'engrais d'Archer Daniels Midland au Brésil et au Paraguay fin 2014, suivi de l'acquisition, pour 2,5 milliards de dollars, de Vale Fertilizantes, la branche Engrais du brésilien Vale, fin 2016, et le regroupement de ces deux activités dans Mosaic Fertilizantes. Malgré les grèves des transporteurs brésiliens, Mosaic Fertilizantes a encore vu son cash-flow opérationnel récurrent (Rebitda) passer de 73 à 410 millions de dollars...