C'est désormais officiel: le groupe allemand Bayer est parvenu à un accord avec la direction du géant agricole américain Monsanto au sujet d'une reprise qui donnera naissance au plus grand spécialiste au monde dans le secteur agrochimique. La direction de Bayer avait dévoilé son intention en mai déjà. Elle a relevé jusque trois fois son offre avant qu'elle soit finalement acceptée à 66milliards USD (59milliards EUR; 128USD par action et reprise des dettes). Une évolution presque ironique car en peu de temps, Monsanto est passé du statut de prédateur à celui de proie. Son CEO Hugh Grant avait tenté de mettre la main sur...