Ce n'est pas l'exercice 2021 qui fera oublier les deux dernières années. Il n'est pas extraordinaire sur le plan opérationnel et les résultats du groupe sont loin d'approcher la moyenne du secteur. L'on note néanmoins une certaine amélioration, à laquelle le développement d'une opportunité qui s'avère de plus en plus prometteuse dans le cuivre, Los Azules, n'est pas étranger. McEwen Copper, dont Los Azules est propriétaire à 100%, a repris ses activités en Argentine, à proximité de la frontière avec le Chili. Il s'agit de faire avancer le projet (aménagement de la route) ainsi que les forages, pour mieux cerner l'ampleur de l'entreprise. Quarante millions de dollars avaient déjà été levés à cet effet. Los Azules est un des plus grands projets à ciel ou...

Ce n'est pas l'exercice 2021 qui fera oublier les deux dernières années. Il n'est pas extraordinaire sur le plan opérationnel et les résultats du groupe sont loin d'approcher la moyenne du secteur. L'on note néanmoins une certaine amélioration, à laquelle le développement d'une opportunité qui s'avère de plus en plus prometteuse dans le cuivre, Los Azules, n'est pas étranger. McEwen Copper, dont Los Azules est propriétaire à 100%, a repris ses activités en Argentine, à proximité de la frontière avec le Chili. Il s'agit de faire avancer le projet (aménagement de la route) ainsi que les forages, pour mieux cerner l'ampleur de l'entreprise. Quarante millions de dollars avaient déjà été levés à cet effet. Los Azules est un des plus grands projets à ciel ouvert dans le cuivre encore inexploités. Compte tenu de l'envolée du cours du métal rouge, le groupe pourrait requérir la cotation distincte de Los Azules pour pouvoir en développer pleinement l'exploration, étant entendu qu'il en resterait un actionnaire important. Mais Robert McEwen, son fondateur et actionnaire majoritaire, a des problèmes de production à résoudre dans l'or et l'argent également, et cherche à mener à bien un certain nombre de projets d'exploration. McEwen Mining, ce sont quatre mines en activité (El Gallo, San José, complexe Fox et Gold Bar) et un projet en cours de développement (Lexam VG Gold, à proximité de Fox). La mine mexicaine El Gallo cessera bientôt de produire; Fenix, un projet d'extraction d'argent de taille moyenne, devrait permettre d'y prolonger la production. Lui aussi pourrait être coté à part, tout en conservant McEwen Mining comme actionnaire de référence. Il va falloir lever les fonds nécessaires au développement de ces projets.Le groupe continue pour l'essentiel à forer à proximité de Fox (Canada), dans l'intention d'y augmenter la production d'or et de porter la production à 300.000 onces troy d'équivalent or à partir de 2023. Stephen McGibbon, grand spécialiste de l'exploration, est venu (avec d'autres) renforcer l'équipe de direction. L'entreprise a achevé le 3e trimestre sur une production de 42.900 onces troy d'équivalent or (40.700 au 2e trimestre, 30.600 au 1er et 30.400 un an plus tôt). La production de Gold Bar (Nevada) s'est enfin améliorée, à 12.800 onces troy d'or (6.800 un an plus tôt), et son coût est devenu plus raisonnable. Les actionnaires ont eu un choc en apprenant que les réserves de la mine étaient d'un tiers inférieures aux prévisions, ce qui a contraint le groupe à acter une dépréciation exceptionnelle de 83,8 millions de dollars. En glissement annuel, le chiffre d'affaires (CA) consolidé est passé de 27,4 à 37,1 millions de dollars au 3e trimestre, et de 77,1 à 101,6 millions sur les neuf premiers mois. L'augmentation du CA et l'allégement des coûts de production n'ont pas permis au groupe de renouer avec les bénéfices nets: la perte nette s'établit à 17,4 millions de dollars (-0,04 dollar par action). La production de 2021 devrait toujours atteindre 141.000-160.400 onces d'équivalent or, soit 20% à 40% de plus qu'en 2020. Cela fait plusieurs années que McEwen Mining présente des résultats très décevants. La nouvelle phase ascendante des cours des métaux précieux est du pain bénit pour les mines dans cette situation. Mais pour recommencer à attirer les investisseurs, Robert McEwen va devoir annoncer plus qu'une hausse de la production. Des réussites à Los Azules et à Fenix pourraient y aider. Nous avons là un candidat au redressement pour l'investisseur conscient des risques. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 1,10 dollarTicker: MUX USCode ISIN: US58039P1075Marché: NYSECapit. boursière: 505,6 millions USDC/B 2020: -C/B attendu 2021: -Perf. cours sur 12 mois: +18%Perf. cours depuis le 01/01: +13%Rendement du dividende: -