Récemment, Mithra Pharmaceuticals a annoncé un accord de commercialisation pour Estelle, son candidat contraceptif oral à base d'Estetrol (profil de sécurité solide) au Brésil. Conformément à sa stratégie, Mithra a conclu cette transaction avec le leader de marché local, aLibbs (parts de marché en volumes de 25%). L'accord prévoit un contrat de livraison pendant 20 ans et des royalties de 40% sur les volumes vendus en surplus. Mithra percevra un coquet paiement d'étape de 20...

Récemment, Mithra Pharmaceuticals a annoncé un accord de commercialisation pour Estelle, son candidat contraceptif oral à base d'Estetrol (profil de sécurité solide) au Brésil. Conformément à sa stratégie, Mithra a conclu cette transaction avec le leader de marché local, aLibbs (parts de marché en volumes de 25%). L'accord prévoit un contrat de livraison pendant 20 ans et des royalties de 40% sur les volumes vendus en surplus. Mithra percevra un coquet paiement d'étape de 20 millions d'euros à la signature (en fin d'année, probablement), dont la moitié devra être remboursée si les prochaines étapes ne sont pas franchies.C'est déjà le deuxième accord de licence pour Estelle. Mithra avait signé le premier avec le groupe Fuji l'an dernier, pour commercialiser Estelle au Japon et dans dix pays de l'Asie du Sud-est. En juin, Mithra s'entendait avec Fuji sur la vente de Donesta, le deuxième candidat médicament à base d'Estetrol, contre les bouffées de chaleur propres à la ménopause. La transaction avec Libbs confère à Mithra une latitude financière supplémentaire pour poursuivre les négociations relatives à d'autres transactions avec Estelle et Donesta en Europe et aux États-Unis. Ces capitaux sont les bienvenus, car malgré l'augmentation de capital réussie de juin, où 26,1 millions d'euros ont été levés par l'émission de 3,1 millions d'actions à 8,4 euros l'unité (7,8% de décote), la trésorerie s'est allégée d'un million d'euros au premier semestre, à 44,7 millions. Les douze prochains mois seront décisifs pour Mithra. Au premier trimestre 2018 suivront les résultats de l'étude de phase IIa avec Donesta. Et avec Estelle, les résultats d'étude de phase III en Europe seront connus au troisième trimestre 2018 et ceux de l'Amérique du Nord, au premier semestre 2019. L'action a certes réagi positivement à la transaction conclue avec le Brésil, mais elle ne suscite pas encore l'intérêt généralisé, et donc demeure sensiblement sous-valorisée. Si les résultats de l'étude avec Donesta se révèlent positifs, la donne devrait changer. Le potentiel d'appréciation de l'action sera considérable pendant les douze prochains mois. Conseil : digne d'achatRisque : élevéRating : 1CDevise : euroMarché : Euronext BruxellesCapit. boursière : 319 millions EURC/B 2016 : -C/B attendu 2017 : -Perf. cours sur 12 mois : +14 %Perf. cours depuis le 01/01 : +14 %Rendement du dividende : -