Cette entreprise spécialisée dans la santé féminine est née en 1999 sous la forme d'une spin-off de l'Université de Liège. Elle se concentre principalement sur le développement de deux produits à base d'estétrol (E4): la pilule contraceptive Estelle, approuvée cette année, et le Donesta, un candidat médicament contre, entre autres, les bouffées de chaleur qu'entraîne la ménopause. Mithra a donc choisi d'innover sur deux grands marchés.
...

Cette entreprise spécialisée dans la santé féminine est née en 1999 sous la forme d'une spin-off de l'Université de Liège. Elle se concentre principalement sur le développement de deux produits à base d'estétrol (E4): la pilule contraceptive Estelle, approuvée cette année, et le Donesta, un candidat médicament contre, entre autres, les bouffées de chaleur qu'entraîne la ménopause. Mithra a donc choisi d'innover sur deux grands marchés. Ces dernières années, l'action a évolué au gré des annonces de et concernant François Fornieri, alors CEO et actionnaire de référence de l'entreprise. Depuis le remaniement du conseil d'administration en 2020 et la nomination de Leon Van Rompay, dont l'expertise de plus de 40 ans dans l'industrie pharmaceutique est un gros atout, à la tête de l'entreprise début 2021, elle est moins volatile. L'E4, qui a été reconnu comme une nouvelle entité chimique fin 2020, pourrait révolutionner notamment le traitement des principaux troubles de la ménopause. Mithra espère pouvoir commercialiser le Donesta en 2024. L'entreprise dispose d'une plateforme technologique de pointe (CDMO), dans laquelle elle développe et produit en interne l'Estelle, le Donesta, mais aussi des solutions thérapeutiques complexes comme le Myring et des produits injectables. L'on peut qualifier l'exercice d'historique: l'Estelle a été approuvée au Canada, aux Etats-Unis, en Europe, en Russie et en Australie. En Belgique et au Luxembourg (dénomination commerciale: le Lydisilka), Ceres Pharma en assure la commercialisation; dans les autres pays d'Europe et en Russie (le Drovelis), c'est Gedeon Richter qui s'en charge; aux Etats-Unis (le Nextstellis) et dès 2022 en Australie, c'est Mayne Pharma. Mithra a annoncé cette année abandonner le développement du PeriNesta, autre candidat produit contenant de l'E4, qui, outre la contraception, visait à soulager certains symptômes de la périménopause. Elle allouera dès lors l'enveloppe de 20 millions d'euros qui lui était destinée à d'autres projets de développement, avec le Donesta (lire ci-dessous). Mithra a acquis fin novembre une option d'achat sur les droits relatifs à deux programmes de développement menés par la biotech belge BCI Pharma sur des inhibiteurs innovants indiqués dans le traitement de cancers et de l'endométriose. Les premiers résultats d'efficacité des études de phase III avec le Donesta (indication: bouffées de chaleur) tomberont au 1er trimestre. S'ils sont concluants, Mithra pourra négocier un accord de licence mondial avec un grand acteur pharmaceutique. Le lancement de nouvelles études avec le Donesta est au programme: une étude de phase III sur l'atrophie vulvo-vaginale et deux études de phase II sur la texture et la qualité des cheveux et de la peau respectivement. Mithra espère ainsi accroître encore le potentiel commercial du Donesta. En outre, l'an prochain, l'entreprise annoncera les chiffres de vente de l'Estelle et, nous l'espérons, des approbations supplémentaires (Brésil, Taiwan...). Le Myring pourrait être approuvé aux Etats-Unis en 2022. En dépit des approbations successives de l'Estelle dans le monde, l'action a fait du surplace, en 2021; la vente d'actions par les actionnaires François Fornieri et Marc Coucke, et la (petite) augmentation de capital menée lui ont fait perdre ce qu'elle avait gagné en début d'année. La valorisation n'intègre que peu le potentiel du Donesta. Ce qui pourrait changer en 2022. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 20,60 eurosTicker: MITRA BBCode ISIN: BE0974283153Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 907,5 millions EUR C/B 2021: -C/B attendu 2022: -Perf. cours sur 12 mois: +11%Perf. cours depuis le 01/01: +4%Rendement du dividende: -