Sprott Physical Uranium Trust (SPUT) a été créé le 19 juillet 2021 après que Sprott Asset Management a repris la direction d'Uranium Participation Corp (UPC), le plus grand investisseur mondial en uranium physique. Coté à Toronto depuis mai 2005, UPC a accumulé 18 millions de livres d'uranium (U3O8) en 16 ans. Sprott Asset Management, pour sa part, se distingue par sa réputation, son savoir-faire et sa clientèle de plus de 200.000 investisseurs, pour un actif sous gestion supérieur à 20 milliards de dollars. En novembre, Sprott a annoncé avoir acquis les droits de licence du North Shore Global Uranium Mining Index ETF (ticker: URNM), seul tracker entièrement dédié à l'uranium sur la Bourse américaine, avec une capitalisation boursière...

Sprott Physical Uranium Trust (SPUT) a été créé le 19 juillet 2021 après que Sprott Asset Management a repris la direction d'Uranium Participation Corp (UPC), le plus grand investisseur mondial en uranium physique. Coté à Toronto depuis mai 2005, UPC a accumulé 18 millions de livres d'uranium (U3O8) en 16 ans. Sprott Asset Management, pour sa part, se distingue par sa réputation, son savoir-faire et sa clientèle de plus de 200.000 investisseurs, pour un actif sous gestion supérieur à 20 milliards de dollars. En novembre, Sprott a annoncé avoir acquis les droits de licence du North Shore Global Uranium Mining Index ETF (ticker: URNM), seul tracker entièrement dédié à l'uranium sur la Bourse américaine, avec une capitalisation boursière de 330 millions de dollars; il sera rebaptisé Sprott Uranium Miners ETF au terme de l'opération (attendue au premier trimestre de 2022). La création de SPUT s'est accompagnée de changements intéressants: la conversion en trust (un statut fiscal plus avantageux pour les investisseurs américains), le regroupement d'actions permettant d'investir dans davantage de fonds, une cotation supplémentaire à Toronto, en USD, mais surtout, un programme spécial (ATM) de 300 millions de dollars qui permet des émissions quotidiennes d'actions sans décote sur le cours, à condition que le titre s'échange au-dessus de sa valeur intrinsèque. Après un démarrage en fanfare le 17 août, l'ATM a été étoffé de 1 milliard de dollars le 10 septembre et de 2,2 milliards en novembre (dont 1,2 milliard déjà alloué). Le 8 décembre, SPUT avait déjà levé 1 milliard de dollars, ce qui lui a permis d'acheter 23 millions de livres d'U3O8, soit plus qu'UPC au cours des 16 dernières années. A titre de comparaison, la production annuelle s'élève à 130 millions de livres, la demande industrielle, à 180 millions de livres. Le prix au comptant (spot) de l'uranium a bondi de 50%, à 45 dollars la livre, et la valeur intrinsèque a triplé, à 1,87 milliard de dollars. En 2021, le monde a pris conscience que le nucléaire est un maillon indispensable de la transition énergétique. La Chine va construire 150 nouveaux réacteurs d'ici à 2035, en plus des projets existants: c'est plus que tous les réacteurs construits dans le monde depuis 35 ans. Nous pensons qu'en 2022, les exploitants de centrales seront de plus en plus enclins à conclure des contrats à long terme suffisamment intéressants avec les producteurs: Cameco et Kazatomprom, les deux plus grands producteurs d'uranium, en voient déjà les premiers signes. La preuve ultime serait un redémarrage de McArthur River, la plus grande mine de minerai à haute teneur au monde, fermée par Cameco depuis 2018 du fait des prix trop bas. Les grands fonds devraient aussi s'intéresser de plus en plus à l'uranium dans le cadre de la transition énergétique. A court terme, SPUT devrait demander une cotation aux Etats-Unis, qui pourrait être approuvée au 2e ou 3e trimestre de 2022. Une cotation aux Etats-Unis devrait doper le cours de l'action SPUT, de plus en plus liquide. Le rachat d'URNM y contribuera également. Les fondamentaux extrêmement robustes laissent augurer une hausse du cours de l'uranium, surtout du cours spot, du fait de l'achat systématique de métal physique par SPUT et ses pairs. Si SPUT n'est pas disponible chez votre courtier, et dans l'anticipation de son introduction en Bourse américaine, nous vous suggérons l'achat de Yellow Cake, à Londres. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 14,02 dollars canadiensTicker: U-UN CNCode ISIN: CA85210A1049 Marché: TorontoCapit. boursière: 2,28 milliards CADC/B 2020: 18C/B attendu 2021: 15Perf. cours sur 12 mois: +53%Perf. cours depuis le 01/01: +43%Rendement du dividende: -