Les trimestriels de Microsoft ont été éclipsés par l'annonce du rachat d'Activision Blizzard, la plus importante acquisition de l'histoire du groupe (68,7 milliards de dollars, liquidités comprises), qui lui permet notamment de prendre pied dans l'e-sport. Le développeur de jeux, qui génère un chiffre d'affaires (CA) annuel de 8,7 milliards de dollars, compte 400 millions d'utilisateurs actifs chaque mois, dans 190 pays. En plein essor, le marché du jeu pèse actuellement 200 milliards de dollars. Microsoft entend renforcer la division Xbox et, à terme, proposer tous les titres dans le cloud.
...

Les trimestriels de Microsoft ont été éclipsés par l'annonce du rachat d'Activision Blizzard, la plus importante acquisition de l'histoire du groupe (68,7 milliards de dollars, liquidités comprises), qui lui permet notamment de prendre pied dans l'e-sport. Le développeur de jeux, qui génère un chiffre d'affaires (CA) annuel de 8,7 milliards de dollars, compte 400 millions d'utilisateurs actifs chaque mois, dans 190 pays. En plein essor, le marché du jeu pèse actuellement 200 milliards de dollars. Microsoft entend renforcer la division Xbox et, à terme, proposer tous les titres dans le cloud. Entre octobre et décembre, 2e trimestre de son exercice décalé, Microsoft a dépassé les attentes pour le 12e trimestre de suite. Le CA du groupe a augmenté de 20%, à 51,7 milliards de dollars; le consensus tablait sur 50,9 milliards de dollars. Le bénéfice brut a atteint 34,8 milliards de dollars, la marge, 67,2% (66,6% attendus). Le bénéfice net a augmenté de 21%, à 18,8 milliards de dollars. Avec les rachats d'actions, la croissance du bénéfice par action (22%, à 2,48 dollars) fut légèrement supérieure au consensus (2,32 dollars). Intelligent Cloud, la plus grande division, qui inclut la plateforme de cloud computing Azure, a vu son CA progresser de 26%, à 18,3 milliards de dollars, au 2e trimestre; bien qu'Azure ait connu une croissance de 46% en glissement annuel, l'action a chuté car les analystes attendaient jusqu'à 50%. Mais la direction de Microsoft les a rassurés : la croissance d'Azure va à nouveau s'accélérer, avec le passage au métavers, la prochaine évolution de l'Internet. Le revenu total du cloud, toutes divisions confondues, s'est accru de 32%, à 22,1 milliards de dollars. Les prévisions de CA d'Intelligent Cloud pour le trimestre en cours sont de 18,75-19 milliards de dollars, supérieures au consensus (18,15 milliards). Les services cloud de Microsoft, n°2 du segment derrière Amazon, remportent donc toujours un certain succès. Le CA de Productivity and Business Processes a progressé de 19%, à 15,9 milliards de dollars, porté par Office 365 et LinkedIn. Celui de la plus petite division, More Personal Computing, a gagné 15%, à 17,5 milliards de dollars. Les problèmes d'approvisionnement en puces ont empêché Microsoft d'honorer la livraison de toutes les consoles Xbox commandées. Au terme du 2e trimestre de l'exercice en cours, Microsoft disposait de 125,4 milliards de dollars de liquidités, pour une dette à long terme de 48,3 milliards de dollars, soit une position de trésorerie nette de 77,1 milliards de dollars, suffisante pour financer le rachat d'Activision Blizzard. Le groupe a généré un cash-flow disponible de pas moins de 27,3 milliards de dollars, au 1er semestre. Il a augmenté son dividende de 11%, à 0,62 dollar par action, soit un rendement de 0,8%. Au dernier trimestre de 2021, 10,9 milliards de dollars (6,2 milliards en rachats d'actions et 4,7 milliards en dividendes) ont été versés aux actionnaires (+9% sur un an).Microsoft a encore dépassé les attentes, grâce à sa gamme équilibrée de produits et de services, qui a permis au groupe de tirer parti de l'avènement du numérique. En acquérant Activision, il se dote d'un nouveau relais de croissance. Microsoft est une valeur de base au sein de tout portefeuille technologique. Sa valorisation (35 fois les bénéfices et 11 fois le CA attendus) reste néanmoins tendue. Nous espérons donc pouvoir profiter de la volatilité actuelle sur les marchés boursiers pour acheter cette action de grande qualité à un cours encore plus bas. Conseil: conserver/attendreRisque: faibleRating: 2ACours: 308,26 dollarsTicker: MSFT US Code ISIN: US5949181045Marché: NasdaqCapit. boursière: 2.311 milliards USDC/B 2021: 38C/B attendu 2022: 33Perf. cours sur 12 mois: +29%Perf. cours depuis le 01/01: -11%Rendement du dividende: 0,8%