Tout comme son concurrent Rio Tinto, le groupe minier BHP Billiton a tiré profit des prix élevés des minerais de fer et de cuivre. Son bénéfice sous-jacent hors impôts a en effet progressé d'un quart en glissement annuel au premier semestre de son exercice fiscal 2018, à 4,1 milliards de dollars. C'est sa plus nette évolution depuis le premier semestre de 2014. Cela dit, le résultat reste légèrement inférieur au consensus de 4,21 milliards de dollars, en conséquence de coûts plus élevés liés aux minerais et au charbon.
...