Les résultats trimestriels de Melexis ont déclenché des réactions euphoriques sur le marché, malgré un résultat net en baisse et une contraction des marges. Il est évident que le spécialiste des semi-conducteurs pour le secteur automobile (89% du chiffre d'affaires du groupe) bénéficie d'un grand crédit parmi les investisseurs. De plus, il s'agit de phénomènes temporaires qui sont la conséquence d'un problème de luxe. Enfin, le recul du résultat net est largement compensé par une révision à la hausse des prévisions de croissance pour l'ensemble de l'exercice. Au terme du 1ertrimestre, Melexis tablait encore sur une progression du chiffre d'affaires (CA) de 8 à 12% pour 2016. Ces prévisions ont...