Il était clair après la publication du rapport semestriel de l'entreprise belge de diagnostic MDxHealth (MDxH) qu'un financement complémentaire s'imposait en vue du passage à la rentabilité prévu en 2018. Nous nous attendions à ce que ce financement supplémentaire n'entraîne pas d'émission d'actions nouvelles, mais ce ne fut malheureusement pas le cas. MDxH a lancé un placement privé le 2novembre, après la publication d'excellents résultats pour le troisième trimestre. L'émission de 4,52millions d'actions à 4,5euros (EUR) par action a permis de récolter 20,4millions EUR, et représente une dilution de 10% pour les actionnaires existants. Ces fonds serviront à soutenir la commercialisation de ConfirmMDx, un test urinaire épigénétique, et de Sel...

Il était clair après la publication du rapport semestriel de l'entreprise belge de diagnostic MDxHealth (MDxH) qu'un financement complémentaire s'imposait en vue du passage à la rentabilité prévu en 2018. Nous nous attendions à ce que ce financement supplémentaire n'entraîne pas d'émission d'actions nouvelles, mais ce ne fut malheureusement pas le cas. MDxH a lancé un placement privé le 2novembre, après la publication d'excellents résultats pour le troisième trimestre. L'émission de 4,52millions d'actions à 4,5euros (EUR) par action a permis de récolter 20,4millions EUR, et représente une dilution de 10% pour les actionnaires existants. Ces fonds serviront à soutenir la commercialisation de ConfirmMDx, un test urinaire épigénétique, et de SelectMDx, un autre test urinaire, précis à 98%, lesquels dépistent le cancer de la prostate. En outre, l'entreprise pourra accélérer le lancement d'AssureMDx. Ce test urinaire de détection du cancer de la vessie sera lancé aux États-Unis. MDxH a le vent en poupe depuis la reprise de ConfirmMDx dans les directives du National Comprehensive Cancer Network (NCCN) en mars dernier, produit pour lequel vingt-cinq nouveaux contrats d'assurance ont déjà été signés cette année. Ce test a récemment obtenu un code unique (effectif à partir du 1erjanvier 2018) qui simplifiera son remboursement par les assurances maladie publiques aux États-Unis. Pour ConfirmMDx, MDxH vise une part de 20% sur un marché de 1,7milliard de dollars (USD). Pour SelectMDx, neuf contrats d'assurance ont déjà été signés aux États-Unis cette année, ainsi que cinq contrats de distribution pour le Benelux, la France, la Pologne, Israël et plusieurs pays d'Amérique centrale et du Sud. MDxH perçoit également chaque année plusieurs millions de dollars sous la forme de royalties et paiements d'étape sur les ventes en hausse de Cologuard, le test du cancer de l'intestin d'Exact Sciences. Toutes ces bonnes nouvelles s'insinuent peu à peu dans les chiffres de ventes. Au troisième trimestre, MDxH a enregistré une hausse du chiffre d'affaires de 122% par rapport à l'an dernier, à 9,1millions USD. Par rapport au trimestre précédent (6,3millions USD), la croissance totalise 45%. Le chiffre d'affaires après neuf mois a progressé de 84%, à 22millions USD. Les cash-flows opérationnels (EBITDA) se sont également améliorés, de -4,7millions EUR à -2,5millions EUR, alors que la perte nette diminuait de -4,8millions EUR à -2,7millions EUR. Après neuf mois, la perte nette se stabilise à 10,3millions EUR. Au troisième trimestre, la position de trésorerie s'est réduite de 5millions USD, à 15,1millions USD (contre 35,1millions USD fin septembre 2015; consommation mensuelle de liquidités de 1,8million USD). Les cash-flows doivent pouvoir devenir positifs à partir de fin 2017, début 2018. Malgré un excellent trimestre, MDxH s'est contentée de confirmer ses prévisions de chiffre d'affaires récemment revues à la hausse: une progression d'au moins 60% (soit d'au moins 28,2millions USD). L'EBITDA s'améliorera par rapport à l'an dernier (-13,4millions USD). ConclusionNotre espoir que MDxHealth se finance autrement que par émission d'actions ne s'est pas concrétisé. Les conditions d'émission sont cependant acceptables, et l'entreprise peut à présent se concentrer sur le succès commercial de ses tests de diagnostic. Elle est en bonne voie pour atteindre une rentabilité structurelle en 2018, raison pour laquelle nous entrevoyons un fort potentiel de cours pour les années à venir.Conseil : digne d'achatRisque : élevéRating : 1CDevise : euro (EUR)Marché : Euronext BruxellesCapitalisation boursière : 203 millions EURC/B 2015: -C/B attendu 2016: -Perf. cours sur 12 mois : +8%Perf. cours depuis le 01/01 : +9%Rendement du dividende : -