Grâce à l'importante augmentation de capital opérée en mars (9,99 millions de nouvelles actions, soit 20% de plus, à 3,6 euros par action, ce qui représente une décote de 10%), MDxHealth a pour la première fois une trésorerie suffisante (51,3 millions de dollars au 31mars) pour voir venir pendant deux ans au moins. Le prix du financement qui s'est malheureusement avéré nécessaire est sensiblement inférieur à celui des deux augmentations de capital précédentes - 4,5 euros par action dans chaque cas. En tout état de cause, l'entreprise peut poursuivre sa stratégie de croissance.
...

Grâce à l'importante augmentation de capital opérée en mars (9,99 millions de nouvelles actions, soit 20% de plus, à 3,6 euros par action, ce qui représente une décote de 10%), MDxHealth a pour la première fois une trésorerie suffisante (51,3 millions de dollars au 31mars) pour voir venir pendant deux ans au moins. Le prix du financement qui s'est malheureusement avéré nécessaire est sensiblement inférieur à celui des deux augmentations de capital précédentes - 4,5 euros par action dans chaque cas. En tout état de cause, l'entreprise peut poursuivre sa stratégie de croissance.Son objectif premier est d'étendre l'utilisation de ConfirmMDx et de SelectMDx (cancer de la prostate) par les urologues et leur remboursement par les assureurs. L'équipe commerciale américaine a été étoffée l'an dernier à cette fin. Car bien que ConfirmMDx soit sur le marché depuis 2012, six à huit visites par an aux spécialistes sont indispensables. Pour SelectMDx, l'accent sera mis au cours des 12 prochains mois sur son intégration dans les directives cliniques aux Etats-Unis et son remboursement par Medicare. SelectMDx est intégré depuis mars dans les directives cliniques 2018 de l'Association européenne des urologues. Un accord de remboursement a été signé aux Pays-Bas; un ou plusieurs pays européens pourraient suivre en 2019. Un autre pilier stratégique consiste à élargir le domaine d'application de SelectMDx au suivi des patients atteints d'un cancer de la prostate et à l'examen de ceux qui présentent un taux de PSA élevé. Pour le premier groupe, les résultats de l'étude seront publiés cette année encore; pour le second, les études sont toujours en cours. Le champ d'application devrait en tout état de cause être multiplié par quatre. InformMDx et MonitorMDx seront commercialisés ces prochaines années: MDxHealth disposera alors d'un test pour chaque stade de la maladie. Dans l'attente de résultats complémentaires, les efforts commerciaux en faveur d'AssureMDx (cancer de la vessie) demeurent limités. Compte tenu de sa structure de coûts (50à 55 millions de dollars par an), MDxHealth doit réaliser 75 millions environ de chiffre d'affaires (CA) pour être à l'équilibre. Le marché prévoit que cet objectif sera atteint en2020, année où le CA devrait s'élever à 80 millions de dollars. Pour 2019, le consensus table sur 54 millions de dollars et pour cette année, sur 35,4 millions. MDxHealth mise pour 2018 sur une croissance au moins comparable à celle de l'an dernier (+14%, ou 32 millions de dollars de CA). Au premier trimestre, le CA des tests a bondi de 60%, à 7,9 millions de dollars. Commercialiser des tests de diagnostic du cancer n'est pas une mince affaire. A terme, cependant, le potentiel est considérable. Notre conseil: acheter (rating1C). Conseil : acheterRisque : élevéRating : 1CCours : 3,82 eurosTicker : MDXH BBCode ISIN : BE0003844611 Marché : Euronext BruxellesCapit. boursière : 229 millions EURC/B 2017 : -C/B attendu 2018 : -Perf. cours sur 12 mois : -19 %Perf. cours depuis le 01/01 : +20 %Rendement du dividende : -