Le premier semestre de 2019 n'a pas été faste pour le petit groupe minier de Robert McEwen, son fondateur, directeur (CEO) et actionnaire principal. Qui n'a d'ailleurs aucune peine à le reconnaître. Son seul motif de satisfaction est l'amélioration constatée en glissement trimestriel, mais il s'empresse d'ajouter: "Nous ne sommes clairement pas là où nous devrions être. Nous escomptons une augmentation de la production et une baisse des coûts au deuxième semestre". Robert McEwen a déjà investi 164 millions de dollars dans son projet, dont il détient 22% des actions. Âgé de 66 ans, c'est une légende vivante dans le secteur de l'or depuis qu'il a porté la capitalisation boursière de Goldcorp - qu'il a fondée en 1993 - de 50 millions à 8 milliards de dollars en une décennie et demie. Autre caractéristique de cette légende de l'industrie minière: il se contente d'un sa...