Voici un producteur d'or dont le nom est, pour une fois, lié à son fondateur et non pas à l'emplacement de la mine principale. C'est Robert McEwen qui a fondé le groupe McEwen Mining. Il en est aujourd'hui le directeur (CEO) et l'actionnaire de référence (161 millions de dollars investis). Dans le secteur, il est respecté: c'est lui qui a fondé Goldcorp, en 1993, dont il a porté la capitalisation boursière de 50 millions à 8 milliards de dollars en l'espace de 15 ans. L'homme, âgé aujourd'hui de 66 ans, se contente d'un salaire d'un dollar par an et ne veut ni bonus ni options. Il considère que s'il y a bien quelqu'un à bien rémunérer, ce sont les actionnaires. Il détient 24 % des actions.
...

Voici un producteur d'or dont le nom est, pour une fois, lié à son fondateur et non pas à l'emplacement de la mine principale. C'est Robert McEwen qui a fondé le groupe McEwen Mining. Il en est aujourd'hui le directeur (CEO) et l'actionnaire de référence (161 millions de dollars investis). Dans le secteur, il est respecté: c'est lui qui a fondé Goldcorp, en 1993, dont il a porté la capitalisation boursière de 50 millions à 8 milliards de dollars en l'espace de 15 ans. L'homme, âgé aujourd'hui de 66 ans, se contente d'un salaire d'un dollar par an et ne veut ni bonus ni options. Il considère que s'il y a bien quelqu'un à bien rémunérer, ce sont les actionnaires. Il détient 24 % des actions. McEwen Mining gère trois mines en activité (El Gallo, San José et Black Fox), développe deux projets (Lexam VG Gold et Gold Bar) et détient un projet très prometteur (Los Azules; cuivre). Les cours de l'or et de l'argent n'ont pas évolué comme nous l'espérions. La nette réduction de l'impôt des sociétés, fin 2017, a donné un coup de fouet à l'économie américaine en 2018, entraînant une accélération de l'inflation et plusieurs relèvements des taux d'intérêt. Mais le cocktail n'a pas affaibli le dollar américain, alors que les tensions grandissaient entre les Etats-Unis et la Chine - et ont débouché sur un véritable conflit commercial. McEwen Mining a fait part, en 2018, de nouvelles réjouissantes. La meilleure, à nos yeux, fut l'annonce de la prolongation de 12 ans de la durée de vie d'El Gallo, une mine d'or située au Mexique, qui, sans nouveaux investissements, se serait épuisée sous peu. Il est ressorti de la dernière étude en date qu'elle produirait, après l'intervention prévue (coût de la première phase des travaux: 41 millions de dollars), 47.000 onces troy d'équivalent or par an. Au cours de l'exercice 2018, la production du groupe a satisfait les attentes, grâce à l'importante contribution du complexe aurifère Black Fox (à Timmins, au Canada), acquis l'année précédente pour 35 millions de dollars. A El Gallo, le coût de production moyen a diminué par rapport à l'exercice antérieur. L'on peut qualifier 2018 d'exercice en demi-teinte, pour McEwen Mining. Le groupe a consenti des investissements considérables et la baisse du cours de l'or ne l'a pas aidé à renflouer ses caisses.La direction du groupe entend porter la production annuelle à environ 250.000 onces troy d'équivalent or d'ici à l'exercice 2021. Autrement dit: si, comme elle l'a pronostiqué - selon nous sans prendre beaucoup de risques -, sa production atteindra les 171.000 onces troy d'or en 2018, cette dernière augmenterait quasiment de moitié en l'espace de trois ans. Dans l'intervalle, la production du groupe devrait se hisser à 200.000 onces troy d'équivalent or en 2019, grâce à Gold Bar, censée entrer en phase de production au premier trimestre. En 2021, El Gallo commencera à livrer près de 50.000 onces par an.McEwen Mining figurait déjà dans notre sélection d'actions favorites pour 2018. Nous le concédons, le pari n'a pas été gagnant. Pour autant, nous n'en démordons pas: cette valeur finira par profiter de la hausse attendue du cours de l'or. Robert McEwen compte toujours, après de nouvelles acquisitions, faire entrer l'action dans l'indice S&P 500. McEwen Mining offre un puissant levier sur l'évolution du cours de l'or (bêta de 2,9); pour que l'investisseur qui en douterait puisse s'en rendre compte, il ne reste plus au métal jaune qu'à briller en 2019. Conseil : acheterRisque : élevéRating : 1CCours : 1,75 dollarTicker : MUX USCode ISIN : US58039P1075Marché : NYSECapit. boursière : 590 millions USDC/B 2017 : 65C/B attendu 2018 : -Perf. cours sur 12 mois : -13 %Rendement du dividende : 0,6 %