Los Azules, en Argentine, que détient intégralement McEwen Copper, filiale du groupe, pourrait changer la donne, mais ce ne sera pas de sitôt. Le développement de ce projet (cuivre) encore au stade de l'exploration mais de plus en plus prometteur, pour lequel McEwen Mining a déjà levé 40 millions de dollars, a repris (construction d'une route, forages), près de la frontière chilienne. Encouragé par l'envolée du cours du cuivre, le groupe envisage une cotation distincte de Los Azules en vue d'y accélérer les opérations d'exploration. Il en resterait un actionnaire majeur. Mais Robert McEwen, CEO, fondateur et actionnaire principal du groupe, a d'autres préoccupations encore : il a des problè...

Los Azules, en Argentine, que détient intégralement McEwen Copper, filiale du groupe, pourrait changer la donne, mais ce ne sera pas de sitôt. Le développement de ce projet (cuivre) encore au stade de l'exploration mais de plus en plus prometteur, pour lequel McEwen Mining a déjà levé 40 millions de dollars, a repris (construction d'une route, forages), près de la frontière chilienne. Encouragé par l'envolée du cours du cuivre, le groupe envisage une cotation distincte de Los Azules en vue d'y accélérer les opérations d'exploration. Il en resterait un actionnaire majeur. Mais Robert McEwen, CEO, fondateur et actionnaire principal du groupe, a d'autres préoccupations encore : il a des problèmes de production d'or et d'argent à résoudre et d'autres projets d'exploration également à faire avancer.McEwen Mining compte quatre mines en production (El Gallo, San Jose, Fox Complex et Gold Bar) et un projet en cours de développement (Lexam VG Gold, non loin de Fox Complex). Mais El Gallo, au Mexique, est une mine en fin de vie; quand le projet Fenix, une mine d'argent de taille moyenne, sera fin prêt, la production y sera prolongée. Fenix aussi pourrait faire l'objet d'une cotation distincte. Les forages d'exploration à proximité de Fox Complex, au Canada, ont abouti à une étude de faisabilité positive à la fin du mois de janvier: la production annuelle y serait en moyenne de 80.000 onces troy d'or, à un coût de production moyen d'environ 1.250 dollars l'once troy, alors que les mines du groupe produisent une once à un coût de 20 % supérieur, en moyenne. Voilà qui devrait pousser McEwen Mining à atteindre son objectif de production de 300.000 onces troy d'équivalent or par an à compter de 2023.Au 4e trimestre, le groupe a produit 39.650 onces troy d'équivalent or, 38,6% de plus qu'un an plus tôt. Sur l'exercice, il en a produit 154.410, ou 34% de mieux qu'en 2020 (arrêts dus à la pandémie), une progression conforme à ses attentes (hausse de 20-40%). La production à Gold Bar, dans le Nevada, s'est enfin améliorée, et de pas moins de 57% (43.850 onces troy d'or en 2021, contre seulement 28.000 en 2020). Le coût de production moyen, de 2.450 dollars par once en 2020, est passé à un plus acceptable 1.750 dollars en 2021. La nette révision à la baisse, en 2020, des réserves de la mine, qui avait contraint le groupe à acter une dépréciation exceptionnelle de 83,8 millions de dollars, avait abasourdi les actionnaires.En dépit de la croissance de son chiffre d'affaires et de la baisse de ses coûts de production, le groupe a éprouvé une perte nette de 56,7 millions de dollars (-0,12 dollar par action), en 2021. Seule la mine San Jose est vraiment rentable, pour l'instant.En 2022, la production ne devrait atteindre que 153.000-172.000 onces troy d'équivalent or (154.410 onces troy en 2021).Les résultats du groupe déçoivent depuis plusieurs années, et 2022 ne sera pas celle du grand revirement. Heureusement, la poursuite de la hausse des prix des métaux précieux aide grandement les producteurs les moins performants comme McEwen Mining. Mais pour convaincre les investisseurs, Robert McEwen ne devra pas seulement annoncer une hausse de la production, mais aussi des avancées à Los Azules et à Fenix. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CPrix: 0,816 dollarTicker: MUX USCode ISIN: US58039P1075Marché: NYSECapit. boursière: 386,8 millions USDC/B 2021: -C/B attendu 2022: -Perf. cours sur 12 mois:-31%Perf. cours depuis le 01/01: -12%Rendement du dividende: -