Jamais deux sans trois... Sauf pour Louis Vuitton Moet Hennessy, en abrégé LVMH. Le cours du titre de l'empire du luxe de Bernard Arnault a dévissé de près de 7% vendredi dernier (25/7) en réaction à ses chiffres semestriels. Contrairement aux deux précédents trimestres, ces chiffres sont en effet décevants. La chaîne de magasins de luxe a en effet connu une croissance organique de son chiffre d'affaires (CA) de 3% sur les six premiers mois de 2014, à 14 milliards EUR contre 13,6 milliards à la même période l'an dernier. Les analystes espéraient cependant 14,2 milliards EUR. Autre problème : la cause du ralentissement de la croissance est la Chine. Les Chinois, surtout à H...