Le titre LVMH (pour LouisVuitton Moët Hennessy) a inscrit un nouveau record à l'annonce de ventes en forte hausse, mais brille moins qu'au trimestre précédent. La croissance du bénéfice a manqué de peu les attentes, mais Bernard Arnault, l'actionnaire de référence, n'a pas de raison de se plaindre: depuis janvier 2019, ses seules actions LVMH ont accru sa fortune de 28,8 milliards d'euros, ce qui en fait de loin l'Européen le plus riche. Les doutes entourant la conjoncture chinoise se sont à nouveau dissipés et les Chinois les plus fortunés - des clients cruciaux pour le secteur du luxe - se sont remis à acheter. Mais les belles performances de LVMH ne se résument pas à l'empire du Milieu. Le groupe excelle à identifier les nouveaux talents du design et ...