Le premier moteur de croissance (51% du chiffre d'affaires) de Lotus Bakeries est et restera longtemps encore l'exercice d'internationalisation du Lotus Biscoff, le spéculoos bien connu, qui acte une nouvelle progression de 15%. Le Lotus Biscoff, qui occupe la 7e place du marché mondial du biscuit, devrait pouvoir grimper à terme sur la 3e marche du podium, puisqu'il est, parmi les 10 premiers, celui dont la croissance est la plus rapide. Il se décline de surcroît en un nombre sans cesse plus important de concepts. Au biscuit était venu s'ajouter, il y a longtemps déjà, le spéculoos à tartiner (Lotus Biscoff Spread), devenu lui aussi un succès international. Le Lotus Biscoff Sandwich Cookie, concurrent de l'Ore, promet d'ê...

Le premier moteur de croissance (51% du chiffre d'affaires) de Lotus Bakeries est et restera longtemps encore l'exercice d'internationalisation du Lotus Biscoff, le spéculoos bien connu, qui acte une nouvelle progression de 15%. Le Lotus Biscoff, qui occupe la 7e place du marché mondial du biscuit, devrait pouvoir grimper à terme sur la 3e marche du podium, puisqu'il est, parmi les 10 premiers, celui dont la croissance est la plus rapide. Il se décline de surcroît en un nombre sans cesse plus important de concepts. Au biscuit était venu s'ajouter, il y a longtemps déjà, le spéculoos à tartiner (Lotus Biscoff Spread), devenu lui aussi un succès international. Le Lotus Biscoff Sandwich Cookie, concurrent de l'Ore, promet d'être un autre pilier de croissance, lui dont le déploiement à l'échelon international dépasse déjà les espérances. La Lotus Biscoff Ice Cream a conquis sa place dans l'assortiment et le Lotus Biscoff Chocolade, l'innovation la plus récente sur le marché belge, commencera à être exporté dès cette année. Le deuxième moteur de croissance (22% du chiffre d'affaires) est le déploiement d'en-cas sains (Bear, Nakd, Trek et Kiddylicious) dans de plus en plus de pays. Si la pandémie avait fait plonger son chiffre d'affaires au 2e trimestre de 2020, le segment, après avoir bondi de 20% en 2021, a retrouvé dès la fin de l'année son niveau d'avant-crise. Près de 26% du chiffre d'affaires de Natural Foods est réalisé en dehors du Royaume-Uni, une part que la construction du siège central international en Suisse va rapidement contribuer à amplifier. Le troisième moteur (27%) est celui des spécialités locales. Sa croissance avait ralenti ces dernières années, mais elle a atteint un appréciable 3% en 2021. Lotus Bakeries investira cette année le montant record de 100 millions d'euros dans son expansion à Lembeke (Lotus Biscoff), Courcelles (gaufres) et dans la ville américaine de Mebane (Lotus Biscoff). Le groupe va en effet devoir élargir ses capacités, pour pouvoir concrétiser ses ambitions de croissance. Parmi les autres défis qui l'attendent cette année, citons celui de l'absentéisme dû au variant Omicron dans ses usines et, surtout, l'inflation des coûts - inflation qui est d'ailleurs le seul bémol à relever parmi les résultats de 2021 (envolée des coûts du transport, essentiellement) et a empêché le Rebitda et le Rebit (cash-flow opérationnel et bénéfice opérationnel récurrents) de progresser autant qu'ils l'auraient pu (Rebit de 123,8 millions d'euros, ou +11,4%; consensus: 125,3 millions, soit 1,2% de plus; Rebitda en hausse de 11,3%, de 135,7 à 151 millions, pour une marge de Rebitda qui s'établit à 20,1%, contre 20,5% en 2020). La dette financière nette n'est plus que de 82 millions d'euros (0,8 fois le Rebitda). Le fonds d'incubation FF (Fast Forward) 2032 a pris une participation minoritaire dans l'américain The Good Crispy Company, spécialisé dans la production de chips naturels, sans gluten et sans allergènes. Le dividende est porté à 40 euros brut par action, en hausse de 13%. L'inflation des coûts a empêché les résultats d'être accueillis avec l'enthousiasme qu'ils méritaient. Par ailleurs, la valorisation, à près de 44 fois le bénéfice escompté pour 2022, est particulièrement élevée. Mais Lotus Bakeries est une valeur unique, dont la croissance a de très nombreuses années devant elle encore. Conseil: conserver/attendreRisque: faibleRating: 2ACours: 5.510 eurosTicker: LOTB BBCode ISIN: BE0003604155 Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 4,61 milliards EURC/B 2021: 49C/B attendu 2022: 44Perf. cours sur 12 mois: +29%Perf. cours depuis le 01/01: -7%Rendement du dividende: 0,7%