Après un exercice 2017 qualifié "de transition", marqué par un ralentissement de la croissance, investisseurs et analystes espéraient que Lotus Bakeries renouerait avec une hausse "normale", de 5 à 10% l'an, de son chiffre d'affaires. C'est le cas, du moins si l'on fait abstraction des variations des cours de change (effet négatif de 3,7 millions d'euros sur le chiffre d'affaires), la faiblesse du dollar constituant cette fois le principal écueil. L'entreprise flamande achève le premier semestre sur un chiffre d'affaires de 267,5 millions d'euros, soit 8,6 millions (3,3%) de plus qu'il y a un an. A cours de change constants, la croissance du chiffre d'affaires s'établit à 5%.
...