Si 2016 avait été une année record en Chine et aux États-Unis, les deux principaux marchés automobiles, cette année-ci s'annonce bien moins faste. Sur le marché américain, les stocks sont élevés et les ventes en baisse. En Chine, la suppression de certaines subventions pèse sur la croissance. Le dollar, qui a perdu 12% de sa valeur par rapport à l'euro depuis le début de l'année, pèse également sur les résultats du groupe : 55% du chiffre d'affaires (CA) sont générés en dollar ou une devise qui lui y est associée. En revanche, les charges sont principalement libellées en euro. Quand Melexis a publié ses prévisions pour 2017 au terme du premier trimestre, l...