La société belge de diagnostic n'a pas connu une année 2021 extraordinaire. Bien que le chiffre d'affaires (CA) du 4e trimestre ait bondi de 46% en un an, pour atteindre 6 millions de dollars (USD), la croissance annuelle n'a pas dépassé 20% (de 18,5 à 22,2 millions USD). La tendance qui veut que la croissance du CA soit supérieure à celle des volumes est donc confirmée, mais cette dernière est toujours trop limitée.
...

La société belge de diagnostic n'a pas connu une année 2021 extraordinaire. Bien que le chiffre d'affaires (CA) du 4e trimestre ait bondi de 46% en un an, pour atteindre 6 millions de dollars (USD), la croissance annuelle n'a pas dépassé 20% (de 18,5 à 22,2 millions USD). La tendance qui veut que la croissance du CA soit supérieure à celle des volumes est donc confirmée, mais cette dernière est toujours trop limitée. Les volumes de ConfirmMDx (test de détection du cancer de la prostate) ont cédé 3%, à 3.598 unités, entre le 4e trimestre de 2020 et le 4e trimestre de 2021 (3.748 tests au 3e trimestre). On note une augmentation de 2,5%, à 15.324 tests, d'une année sur l'autre. Les volumes de SelectMDx (test de dépistage du cancer de la prostate également) sont passés à 3.346 tests au 4e trimestre (-3,6%), contre 3.218 (-1%) au 3e. Soit tout de même une augmentation de 3,1%, à 13.615 unités, sur une base annuelle. D'après la direction, le marché s'est contracté de 50% sous l'effet de la pandémie. Les volumes peuvent donc être qualifiés de respectables. Les 20% de croissance du CA reflètent la belle augmentation du prix de vente des tests (de 1.100 à 1.300 USD pour le ConfirmMDx et de 110 à 130 USD pour le SelectMDx). Le CA du 1er semestre a atteint 10,5 millions USD. Le bénéfice brut est passé de 8 millions à 10,6 millions USD, ce qui donne une augmentation de 390 points de base, à 47,5%, de la marge brute (48,6% au 1er semestre). Cette progression s'explique par la hausse des prix de vente moyens. Les charges opérationnelles s'élèvent à 37,4 millions USD (+6%) sur l'année et la perte nette a grimpé à 29 millions USD (+1%; 13,3 millions au 1er semestre). La consommation de liquidités a augmenté de 21,9 à 26,8 millions USD, en raison des investissements dans les tests urologiques (AS-MDx et MonitorMDx). Grâce aux opérations de financement réalisées en 2021 (30,4 millions USD levés en janvier, par l'émission de 27,8 millions d'actions à 0,9 euro par action, et 45 millions brut en novembre, lors de l'introduction sur le Nasdaq au prix de 1,038 euro par action), la trésorerie atteignait fin 2021 58,5 millions USD. Ce qui laisse enfin au groupe de quoi travailler à l'indispensable accélération de sa croissance pendant au moins deux ans, sans pression financière. C'est surtout l'octroi du remboursement du SelectMDx par l'assurance-maladie américaine qui devrait assurer cette croissance; l'autorisation tant attendue devrait être accordée dans les prochains mois, et soutenir les ventes et la marge brute à partir du 2e semestre. Pour 2022, la direction vise une croissance de 13-21%, à 25-27 millions USD, du CA. Le test urinaire (UTI) présenté à l'automne dernier à la clientèle d'urologues existante devrait être un deuxième pilier de croissance. Le rapport semestriel nous en dira plus, mais les premiers chiffres de vente sont encourageants. Le test contribuera au CA et à la marge brute dès cette année. MDxHealth ajoute par ailleurs à son menu les tests AS-MDx et MonitorMDx, destinés à guider le traitement des patients dont la biopsie est positive. En janvier, nous avions conditionné le maintien de MDxHealth en portefeuille à la réalisation de progrès commerciaux tangibles dès cette année. L'entreprise a promis d'en dire plus sur ses nouveaux pôles de croissance dans son rapport semestriel. D'ici là, le remboursement du SelectMDx devrait être accordé. Nous trouvons les prévisions pour 2022 décevantes, mais attendrons les prochains rapports pour nous prononcer. L'action s'affranchit de son plancher depuis quelques semaines. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 0,74 euroTicker: MDXH BBCode ISIN: BE0003844611 Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 114,5 millions EURC/B 2021: -C/B attendu 2022: -Perf. cours sur 12 mois: -29%Perf. cours depuis le 01/01: -17%Rendement du dividende: -