À peine trois mois après le départ surprenant de son fondateur et CEO Enrico Bastianelli, on connaît les objectifs du spécialiste wallon de la thérapie cellulaire osseuse. Le nouveau directeur Thomas Lienard a en effet défini une stratégie plus aiguisée, qui repose sur deux piliers.
...

À peine trois mois après le départ surprenant de son fondateur et CEO Enrico Bastianelli, on connaît les objectifs du spécialiste wallon de la thérapie cellulaire osseuse. Le nouveau directeur Thomas Lienard a en effet défini une stratégie plus aiguisée, qui repose sur deux piliers. Tout d'abord, il mise pleinement sur ALLOB, un produit allogène de thérapie cellulaire réalisé à partir de cellules de moelle osseuse d'un donneur sain. ALLOB offre de nombreux avantages, notamment en matière de dosage et de logistique, ce qui le rend attrayant auprès des grands acteurs pharmaceutiques. Au troisième trimestre, nous découvrirons des résultats très importants pour les deux principaux programmes de recherche avec ce produit: une étude de phase I/IIa auprès de patients devant subir une fusion vertébrale lombaire (le deuxième groupe de huit patients) et une étude de phaseII sur des patients victimes de fractures avec retard de consolidation (également le deuxième groupe de huit patients; en cas de succès sur au moins cinq des huit patients, l'étude peut être clôturée anticipativement). Ensuite, il entend finaliser l'étude de phaseIII avec PREOB, un produit autologue de thérapie cellulaire réalisé à partir des cellules de moelle osseuse des patients _ atteints d'ostéonécrose (la mort des cellules osseuses) _, et commercialiser un premier produit d'ici 2021. La recherche plus risquée et plus coûteuse sur l'ostéoporose ne sera pas poursuivie pas sans partenaire. La société biotech dispose encore de suffisamment de moyens (20,3millions d'euros fin 2016; cash-burn ou consommation de liquidités de 13,3millions d'euros en 2016) jusqu'au premier semestre 2018, et cherchera probablement des capitaux frais lorsque les résultats de l'étude avec ALLOB seront connus. Une étude avec ce produit va d'ailleurs démarrer aux USA (indication non encore décidée), pour laquelle Bone Therapeutics recherche un partenaire. ConclusionNous sommes satisfaits de l'orientation que prend l'entreprise, compte tenu de ses moyens réduits, et espérons des résultats positifs avec ALLOB pour redonner de l'élan au cours de l'action. Digne d'achat, avec un profil de risque supérieur à la moyenne, propre au secteur (rating 1C).Conseil : digne d'achatRisque : élevéRating: 1CDevise : euro (EUR)Marché : Euronext BruxellesCapitalisation boursière : 59 millions EURC/B attendu 2016 : -C/B attendu 2017 : -Perf. cours sur 12 mois : -47 %Perf. cours depuis le 01/01 : +12 %Rendement du dividende : -