Le groupe doit ce succès à sa transition réussie d'un modèle fondé sur la vente de licences logicielles traditionnelles à un modèle d'abonnements générant des revenus récurrents. Il est d'ailleurs devenu un acteur dominant dans le segment du cloud, comme le révèlent les chiffres. A l'exercice 2016-2017 (clos le 30juin), si la croissance du chiffre d'affaires (CA) s'est limitée à 5,4%, le bénéfice a pour sa part augmenté de 26%. Mais au premier trimestre de 2017-2018, le CA a progressé de 20%. Pour l'exercice courant, les analystes s'attendent en moyenne à un CA de 106 milliards de dollars, contre 97 milliards à l'exercice précédent. Les activités liées au ...