Il n'est pas évident, dans l'industrie agroalimentaire, de conquérir le monde avec un seul produit. Lotus Bakeries, fondée en 1932, a démontré que c'est possible. La performance de son action sur les deux dernières décennies est époustouflante. Et exceptionnelle. Le spéculoos Lotus se profile comme un incontournable aux quatre coins du monde. En 2016, les Etats-Unis sont même devenus le premier marché de Lotus Biscoff (...

Il n'est pas évident, dans l'industrie agroalimentaire, de conquérir le monde avec un seul produit. Lotus Bakeries, fondée en 1932, a démontré que c'est possible. La performance de son action sur les deux dernières décennies est époustouflante. Et exceptionnelle. Le spéculoos Lotus se profile comme un incontournable aux quatre coins du monde. En 2016, les Etats-Unis sont même devenus le premier marché de Lotus Biscoff (le nom international du spéculoos Lotus) en termes de volumes. Plus d'un milliard de biscuits y ont déjà été vendus. C'est donc tout naturellement que l'entreprise belge a opté pour le pays de l'Oncle Sam pour établir son premier site de production de spéculoos à l'étranger (en Caroline du Nord). De premiers biscuits en sortiront dans quelques mois; ce lancement sera pour l'entreprise le moment fort de cet exercice annuel. Les snacks sains constituent depuis quelques années l'autre moteur de croissance de Lotus Bakeries. L'entreprise a acquis les britanniques Natural Balance Foods, Urban Fresh Foods et Kiddylicious, qui opèrent désormais sous la bannière Natural Foods (en-cas naturels) avec les marques Nãkd, Trek et Bear. Une fabrique de snacks Bear a récemment été inaugurée en Afrique du Sud. A plus de 25 fois le bénéfice attendu et un rapport valeur d'entreprise (EV)/cash-flows opérationnels (Ebitda) escomptés pour 2019 de 17, l'action n'est certes pas bon marché. Mais il ne faudrait pas perdre de vue non plus que la valorisation des producteurs d'en-cas naturels est généralement très élevée. Celle de Lotus Bakeries est raisonnable, face à la leur. Nous nous attendons par ailleurs à ce que cette action, parce qu'elle a une dimension défensive, surperforme l'indice Bel 20. La perspective du démarrage de la production aux Etats-Unis courant du deuxième semestre devrait soutenir son cours.Conseil: acheterRisque: faibleRating: 1ACours: 2370 eurosTicker: LOTB BBCode ISIN: BE0003604155 Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 1,93 milliard EURC/B 2018: 28,5C/B attendu 2019: 25,5Perf. cours sur 12 mois: -1%Perf. cours depuis le 01/01: +10%Rendement du dividende: 1,2%