La multinationale de services et d'équipements pétroliers achève le 1er trimestre de l'exercice sur des résultats conformes aux prévisions, la réaction initiale du cours fût-elle légèrement négative - il faut dire que le titre s'était particulièrement bien comporté les jours précédents. Un redressement nous paraît du reste plus que normal compte tenu du retard considérable que les actions du secteur continuent d'accuser par rapport au prix du pétrole, en nette hausse, lui, depuis quelques mois. Si l'on a assisté, l'an passé, à un rebond du chiffre d'affaires (CA) et du bénéfice du plus grand acteur du monde dans ce domaine d'activité, le mouvement ne s'est pas prolongé au-delà du dernier trimestre de l'exercice.
...