Si Amazon connaît une croissance soutenue malgré la crise sanitaire, c'est grâce à la diversité de ses activités (vente au détail, commerce électronique et cloud computing). Par ailleurs, en s'offrant les studios MGM Holdings (pour 8,45 milliards de dollars), le groupe devient un géant du streaming. Une fois de plus, le groupe a dépassé ses propres pronostics en matière de chiffre d'affaires (CA) (100-106 milliards de dollars): celui-ci s'est accru de 43,8% en un an, à 108,52 milliards de dollars (consensus: 105 milliards), sur le premier trimestre. Si les fluctuations des devises ont permis un gain de 2,1 milliards de dollars, abstraction faite de l'effet de change, la croissance atteint déjà 41%. Alors que Amazon anticipait un bénéfice opérationnel...

Si Amazon connaît une croissance soutenue malgré la crise sanitaire, c'est grâce à la diversité de ses activités (vente au détail, commerce électronique et cloud computing). Par ailleurs, en s'offrant les studios MGM Holdings (pour 8,45 milliards de dollars), le groupe devient un géant du streaming. Une fois de plus, le groupe a dépassé ses propres pronostics en matière de chiffre d'affaires (CA) (100-106 milliards de dollars): celui-ci s'est accru de 43,8% en un an, à 108,52 milliards de dollars (consensus: 105 milliards), sur le premier trimestre. Si les fluctuations des devises ont permis un gain de 2,1 milliards de dollars, abstraction faite de l'effet de change, la croissance atteint déjà 41%. Alors que Amazon anticipait un bénéfice opérationnel (Ebit) compris entre 3 et 6,5 milliards de dollars pour le premier trimestre et que les analystes tablaient sur 5,8 milliards, l'Ebit s'est élevé à 8,87 milliards de dollars, ou plus de deux fois l'Ebit réalisé au premier trimestre de 2020, dépassant, ici aussi, les attentes. La marge opérationnelle est passée à 8,2%. Pour le trimestre en cours, Amazon maintient son Ebit prévisionnel prudent (4,5 à 8 milliards de dollars; il y a un an: 5,8 milliards de dollars ), tandis que le consensus attend sept milliards de dollars. Pour ce qui concerne les ventes, la direction est plus optimiste (110-116 milliards de dollars) que les analystes (108 milliards). A marge stable, l'Ebit se situerait entre 9 et 9,5 milliards de dollars. Amazon a réalisé un bénéfice net de 8,1 milliards de dollars (15,79 dollars par action) au premier trimestre. Les revenus de la division cloud Amazon Web Services (AWS) ont augmenté de 32%, à 13,5 milliards de dollars (+28% au 4e trimestre de 2020). AWS est le leader incontesté du cloud public, avec une part de marché de 40% environ. Les perspectives de croissance sont favorables, car de nombreuses entreprises profitent de la crise pour moderniser leurs infrastructures informatiques et ont recours à l'externalisation. La plateforme cloud AWS est très adaptée aux PME. L'Ebit d'AWS s'est élevé à 4,16 milliards de dollars, ou 47% de l'Ebit consolidé. AWS est, de loin, la division la plus rentable du groupe, sa marge s'élevant à 30,8%. Le CA des activités de détail (commerce électronique, ventes de produits de tiers, magasins physiques et services d'abonnement) en Amérique du Nord a augmenté de 40%, à 64,4 milliards de dollars, pour une marge de 5,4%. Encore déficitaires il y a peu, les ventes à l'international ont crû de 60%, à 30,65 milliards de dollars, et généré un Ebit de 1,25 milliard de dollars (marge de 4,1%). Les coûts liés au coronavirus (tests, embauche de personnel supplémentaire) représentent 2 à 4 milliards de dollars par trimestre depuis juillet 2020, mais devraient baisser à 1,5 milliard de dollars au 2e trimestre. Amazon a produit un cash-flow disponible de 26,4 milliards de dollars sur les 12 derniers mois. Sa trésorerie nette frise les 50 milliards de dollars. Pourtant, il ne versera aucun dividende; le groupe a besoin de beaucoup de capitaux pour ses activités.Son rapport du premier trimestre a confirmé que pour Amazon tout va très bien sur le plan opérationnel. L'action peut à première vue sembler onéreuse, mais sa valorisation est raisonnable au regard du potentiel de croissance des différentes activités dans un contexte porteur. Le cours n'a toutefois pas atteint de nouveau sommet; le risque accru d'inflation et de hausse des taux d'intérêt dessert les valeurs de croissance.Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BCours: 3.259,05 dollarsTicker: AMZN USCode ISIN: US6516391066Marché: NasdaqCapit. boursière: 1.644 milliards USDC/B 2020: 77C/B attendu 2021: 45Perf. cours sur 12 mois: +34%Perf. cours depuis le 01/01: 0%Rendement du dividende: -