Le programme de rachat d'actions de Shell se fait attendre

11/05/18 à 12:03 - Mise à jour à 16:32

Que le chiffre d'affaires et le bénéfice aient augmenté au premier trimestre, c'est bien, mais le marché espérait qu'il en irait de même pour les cash-flows de Royal Dutch Shell. Et les investisseurs ont trouvé d'autres raisons encore pour sanctionner l'action. Rappelons néanmoins que les perspectives formulées par la direction sont engageantes et que le rendement du dividende rend l'action attrayante.

Au premier trimestre, le prix de vente moyen des produits pétroliers a progressé d'un quart en glissement annuel. Celui du gaz s'est pour sa part apprécié de 13%. Royal Dutch Shell (ci-après "Shell") a dès lors pu enregistrer une nette augmentation de ses chiffre d'affaires (CA) et bénéfice. A 91 milliards de dollars (+25%), le CA dépasse de 10 milliards les attentes moyennes des analystes. Quant au bénéfice récurrent, il a bondi de 42%, à 5,3 milliards de dollars.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »