Les trimestriels du fabricant néerlandais d'équipements pour l'industrie des semi-conducteurs ont, une fois encore, agréablement surpris. Au terme du 4e trimestre de 2020 en effet, le chiffre d'affaires (CA) du groupe s'établit à 4,25 milliards d'euros (3,7 milliards attendus), dont 3,2 milliards proviennent de la vente d'équipements. Les services ont rapporté plus d'un cinquième de plus qu'un an plus tôt; leur part dans le CA total s'établit à présent à un quart. Le bénéfice net s'élève à 1,4 milliard d'euros, ou à 3,23 euros par action.
...

Les trimestriels du fabricant néerlandais d'équipements pour l'industrie des semi-conducteurs ont, une fois encore, agréablement surpris. Au terme du 4e trimestre de 2020 en effet, le chiffre d'affaires (CA) du groupe s'établit à 4,25 milliards d'euros (3,7 milliards attendus), dont 3,2 milliards proviennent de la vente d'équipements. Les services ont rapporté plus d'un cinquième de plus qu'un an plus tôt; leur part dans le CA total s'établit à présent à un quart. Le bénéfice net s'élève à 1,4 milliard d'euros, ou à 3,23 euros par action. Cette entreprise technologique bénéficie de la hausse de la demande mondiale de semi-conducteurs plus rapides et plus complexes, qu'exigent notamment la 5G, le cloud computing, l'intelligence artificielle et l'Internet des objets. L'association d'une demande croissante et d'un ralentissement de la production qu'a entraîné le Covid-19 a conduit à une pénurie de puces dans divers segments. En conséquence, les entreprises devront accroître leur capacité de production, ce dont profitera ASML. Autre bonne nouvelle pour le groupe, TSMC, le plus grand producteur de puces au monde et l'un de ses clients principaux, a présenté des résultats annuels supérieurs aux attentes. En outre, TSMC veille à préserver son avance technologique: son budget d'investissement annuel se hisse de 17,2 milliards en 2020 à 28 milliards de dollars cette année. ASML a très peu de concurrents sur le segment des systèmes EUV (Extreme Ultra Violet). En 2020, il a vu son CA lié à sa technologie EUV, services non inclus, augmenter de 60%, à 4,5 milliards d'euros, et les ventes totales atteindre près de 14 milliards de dollars, ou 18% de plus qu'en 2019. Notons la part croissante de la Chine dans les ventes, passée de 12 à 18% en dépit des tensions commerciales et des retards dus à la crise sanitaire. ASML a réalisé un bénéfice net annuel de 3,6 milliards d'euros, ou 8,49 euros par action, en 2020; c'est un tiers de plus qu'à l'exercice précédent. Le groupe pronostique pour 2021 une hausse de ses ventes d'EUV, à 5,8 milliards d'euros. Le CA total devrait pour sa part gagner un peu plus de 10%, à 15,7 milliards d'euros; le consensus est plus optimiste encore (16,1 milliards d'euros) et il y a fort à parier qu'il le sera davantage au fil de l'année. Difficile, dès lors, de se satisfaire de la fourchette de CA prévisionnelle (15-24 milliards d'euros) annoncée antérieurement pour 2025. Mais ASML a promis de formuler de nouvelles perspectives à long terme. En 2020, le cash-flow disponible (CFD) a augmenté de moitié, à 3,6 milliards d'euros, et ASML a versé 2,3 milliards d'euros aux actionnaires (1,1 milliard sous la forme de dividendes, le solde par le biais de rachats d'actions); un dividende de 1,2 euro par action a été payé, et ASML propose un dividende final de 1,55 euro, ce qui porterait le montant total à 2,75 euros, ou 15% de plus qu'un an plus tôt. ASML a l'intention de redistribuer l'essentiel de son CFD. ASML a presque tout pour plaire: il détient un quasi-monopole (EUV), affiche un bilan sain, voit ses commandes se multiplier, et les perspectives à long terme sont favorables. En outre, le groupe entend gâter davantage ses actionnaires. Seul inconvénient, la valorisation est élevée - elle tient compte des éléments positifs. L'on pourrait y ajouter qu'ASML est une société cyclique, mais ses prévisions sont toujours prudentes. A notre sens, l'action peut valoir plus encore; pour la voir s'apprécier davantage, il faudra une nouvelle hausse des marchés boursiers. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 470,55 eurosTicker: ASML NACode ISIN: NL0010273215Marché: Euronext AmsterdamCapit. boursière: 197,7 milliards EURC/B 2020: 55C/B attendu 2021: 43Perf. cours sur 12 mois: +75%Perf. cours depuis le 01/01: +16%Rendement du dividende: 0,6%