Nous attendions avec un intérêt plus marqué que de coutume les résultats du géant franco-américain des services pétroliers Schlumberger pour le troisième trimestre, car l'action a fait son retour dans le portefeuille modèle, et aussi car il s'agissait des premiers résultats présentés depuis le départ de Paal Kibsgaard (directeur et président du conseil d'administration pendant près d'une décennie). Olivier Le Peuch, un fidèle soldat (32 ans de carrière à son actif chez Schlumberger), a en effet repris les rênes du groupe le 1er août - un passage de témoin perceptible au niveau des résultats. Le Français a en effet commencé son mandat avec des chiffres rouge vif, et no...