Le feu vert a donc été donné. Mais PostNL doit continuer à ouvrir son réseau à la concurrence, et son bénéfice opérationnel (Ebit) ne doit pas correspondre à plus de 9% du chiffre d'affaires (CA) de l'activité Distribution de courrier - précisons qu'actuellement, il atteint 5% dans le meilleur des cas. Pour les actionnaires, 9%, c'est un rêve!
...