Deere & Company fut créé en 1837 par John Deere, un maréchal-ferrant qui s'était lancé dans la production de masse d'une charrue de sa fabrication. Le segment agricole a assuré au troisième trimestre 63,5% du chiffre d'affaires du groupe, le reste provenant de la production de matériels forestiers. A cela s'ajoute un volet financier, spécialisé dans la mise en location et le leasing d'engins agricoles, principalement. La part des activités agricoles s'est amenuisée avec la reprise de l'allemand Wirtgen Group, l'acquisition la plus onéreuse de l'histoire de Deere & Company. Wirtgen propose des solutions pour la construction de routes, les mélanges d'asphaltes, etc. La transaction rend le fabricant ...

Deere & Company fut créé en 1837 par John Deere, un maréchal-ferrant qui s'était lancé dans la production de masse d'une charrue de sa fabrication. Le segment agricole a assuré au troisième trimestre 63,5% du chiffre d'affaires du groupe, le reste provenant de la production de matériels forestiers. A cela s'ajoute un volet financier, spécialisé dans la mise en location et le leasing d'engins agricoles, principalement. La part des activités agricoles s'est amenuisée avec la reprise de l'allemand Wirtgen Group, l'acquisition la plus onéreuse de l'histoire de Deere & Company. Wirtgen propose des solutions pour la construction de routes, les mélanges d'asphaltes, etc. La transaction rend le fabricant américain moins dépendant de l'activité, très cyclique, qu'est l'agriculture. Le troisième trimestre s'est achevé sur un chiffre d'affaires de 8,925 milliards de dollars. Si c'est 11% de moins que ce que le groupe avait enregistré sur la période mai-juillet 2019 (10,04 milliards), c'est néanmoins 18% de plus que ce qu'avaient prédit, en moyenne, les analystes. Le bénéfice s'établit, pour sa part, à 2,57 dollars par action (2,81 dollars, un an plus tôt), mais les analystes ne s'attendaient pas à plus de 1,24 dollar par action. Le bénéfice opérationnel (Ebit) des activités agricoles a lui aussi réservé une excellente surprise: le léger tassement du chiffre d'affaires (-5%), combiné à de sérieuses économies de coûts (145 millions de dollars) et à de fortes hausses des prix (262 millions de dollars de retombées positives sur l'Ebit), explique l'étonnante rentabilité de ce pôle. Deere & Company veille à toujours faire mieux que le consensus et cette fois encore, les investisseurs n'ont pas été déçus, comme en témoigne l'envol du cours. D'autant qu'au vu des résultats trimestriels des activités agricoles, la direction a remanié les pronostics pour l'intégralité de l'exercice courant: le bénéfice net ne se situera pas entre 1,6 et 2 milliards, il s'établira à 2,25 milliards de dollars - alors qu'en moyenne, les analystes s'attendent à 1,97 milliard de dollars! Le chiffre d'affaires de la division Matériels forestiers a bien davantage reculé (-28%) que celui du pôle Agriculture (-5%, donc). Les analystes estiment que le chiffre d'affaires devrait passer de 34,9 milliards de dollars pour l'exercice 2018-2019 à 30,3 milliards de dollars, désormais, en 2019-2020. A l'issue de l'exercice annuel précédent, Deere & Company avait rapporté un bénéfice de 9,94 dollars par action, un chiffre qui, pronostiquent les analystes, devrait tomber à 7,46 dollars (-25%) cette fois. Pour l'an prochain, les observateurs anticipent un chiffre d'affaires de 32,7 milliards de dollars et un bénéfice de 10,21 dollars par action - ce serait un nouveau record. Le cours s'envole. Après son plongeon en mars, en plein coeur de la pandémie, il a grimpé ces derniers mois jusqu'à atteindre un record historique. A un rapport cours/bénéfice de 24 et un rapport valeur de l'entreprise (EV)/cash-flow opérationnel (Ebitda) de 21 escomptés pour le prochain exercice, l'action nous paraît (plus que) généreusement valorisée, raison pour laquelle nous recommandons de la vendre. Il existe en effet, au sein du secteur agricole, des valeurs nettement plus attrayantes. Conseil: vendreRisque: moyenRating: 3B Cours: 234,81 dollarsTicker: DE USCode ISIN: US2441991054Marché: NYSECapit. boursière: 73,6 milliards USDC/B 2019: 24C/B attendu 2020: 31Perf. cours sur 12 mois: +41%Perf. cours depuis le 01/01: +36%Rendement du dividende: 1,2%