Le premier groupe de dragage au monde a connu une décennie en or, où il fut un grand favori en Bourse. Entre 2003 et 2013, son chiffre d'affaires a triplé, d'environ 1 à 3 milliards d'euros et son cash-flow opérationnel (EBITDA) a été multiplié par 6, de 150 à 900 millions d'euros entre 2004 et 2014, tandis que le cours de Bourse décuplait entre 2003 et le printemps 2015, de 5 à 50 euros. La société a surfé pleinement sur l'essor des pays émergents, en raison des nombreux travaux d'infrastructure et de la hausse des cours pétroliers. Depuis lors cependant, la donne a changé. Pour 2016 (résultats annuels le 8 mars) et 2017, les analystes tablent en moyenne sur un chiffre d'affaires annuel de 2,56 et 2,43 milliards d'euros (par rapport à un sommet de 3,24 milliards en 2015...