Les entreprises éditrices de logiciels traditionnelles comme Oracle ont été confrontées ces dernières années à des changements drastiques dans le secteur. Du fait de l'essor du cloud computing, les logiciels se trouvent désormais dans de grands centres de données (propriétés ou non du client), et les clients en louent l'utilisation moyennant paiement. Les entreprises du secteur ont dès lors dû adapter leur offre à ce nouveau modèle. Le rachat de concurrents est une stratégie éprouvée par Oracle depuis déjà près de vingt ans. Dans le segment Cloud, l'entreprise opère donc de la même façon. Après plusieurs petites acquisitions, elle a acheté l'an dernier pour un peu plus de 9 milliards de dollars NetSuite, un spécialiste des logiciels ERP proposés dans le ...