Le groupe s'attend pour cette année à un cash-flow d'exploitation récurrent (Rebitda) compris entre 560 et 600 millions d'euros. Le marché espérait 10 à 20% de plus. L'an dernier, le Rebitda avait atteint 575 millions d'euros. Ces derniers mois, anticipant une hausse de l'Ebitda, notamment grâce à la contribution de Radial, que bpost a acquis récemment, le marché avait fait grimper le cours de l'action. Le rendement du dividende demeure pour l'heure son principal attrait, bien que le profil de risque de la valeur se soit accru: Radial ne sera pas rentable dans l'immédiat et que les revenus liés au trafic postal traditionnel diminuent. La stratégie en trois volets qu'a poursuivie le groupe en vue de compenser cette perte de revenus, c...