Telenet étudie plusieurs scénarios pour renouer avec la croissance. L'option la plus rapide a déjà été écartée: le câblo-opérateur wallon Voo, que l'entreprise convoitait, a été racheté par son concurrent Orange Belgique, qui a payé au prix fort (9,5 fois le bénéfice opérationnel) un réseau nécessitant des investissements importants.
...

Telenet étudie plusieurs scénarios pour renouer avec la croissance. L'option la plus rapide a déjà été écartée: le câblo-opérateur wallon Voo, que l'entreprise convoitait, a été racheté par son concurrent Orange Belgique, qui a payé au prix fort (9,5 fois le bénéfice opérationnel) un réseau nécessitant des investissements importants.Telenet aussi devra investir en 2022. L'année dernière, les dépenses d'investissement ont représenté 21% du chiffre d'affaires (CA); cette année, ce sera 25%, soit plus de 100 millions d'euros supplémentaires sur la base des prévisions de CA. Une vente aux enchères pour le spectre 5G est (enfin) prévue cette année. Actuellement, les opérateurs travaillent avec des licences temporaires de l'IBPT. A cela s'ajoutent les investissements dans le réseau fixe qui permettront à Telenet, en collaboration avec l'intercommunale Fluvius, de développer la fibre optique. Les modalités de la collaboration et la date de mise en place sont encore floues, mais une nouvelle société sera créée pour héberger l'infrastructure existante et financer le déploiement de la fibre; les coûts ne figureront donc pas dans le bilan de Telenet. Pour en savoir davantage, il faudra attendre la Journée des investisseurs, en juin.On ne sait pas grand-chose non plus de la cession des tours de transmission mobile. Telenet évalue ce portefeuille qu'elle souhaite rentabiliser. Les analystes estiment la valeur des quelque 200 sites à 500-600 millions d'euros.La plupart des chiffres du quatrième trimestre et de l'exercice 2021 sont conformes aux attentes. A 666,9 millions d'euros, le CA a légèrement augmenté (+0,3%) sur un an. Le cash-flow disponible manque de peu le consensus (117 millions, pour 122 millions d'euros attendus). Le cash-flow opérationnel (Ebitda) ajusté a progressé de 1%, à 340,4 millions d'euros, soit une marge de 51%. Sur l'exercice, le CA a gagné 1%, à 2,6 milliards d'euros. L'Ebitda a en revanche fléchi de 1%, à 1,367 milliard d'euros, si bien que la marge d'Ebitda s'est légèrement tassée, à 52,7% (-0,8%). A 431,2 millions d'euros (+4%), le cash-flow disponible se situe dans la fourchette prévisionnelle (420-440 millions). Le résultat net a augmenté de 16%, à 399,4 millions d'euros, ou 3,6 euros par action.Pour l'exercice en cours, Telenet table sur une croissance de 1% du CA et de l'Ebitda ajusté; le consensus attendait +1,6%. La hausse des dépenses n'aura pas d'incidence sur le dividende, car le cash-flow disponible restera constant grâce à une gestion plus efficace du fonds de roulement (actifs circulants moins passifs circulants). Le dividende final, de 1,375 euro, est identique à l'acompte versé en 2021 et porte le rendement total à 8,6% au cours actuel. Fin 2021, la dette se montait à 5,58 milliards d'euros (échéance moyenne de 6,5 ans et taux moyen de 3,2%), pour 694,5 millions d'euros de liquidités disponibles. Le programme actuel de rachats d'actions était finalisé à 76% en décembre dernier; le groupe doit encore y consacrer un peu plus de 10 millions d'euros.L'action a évolué positivement ces dernières semaines, mais les projets d'investissement pour 2022 inquiètent les investisseurs. Or, les dépenses liées à la 5G et à la fibre alimenteront la croissance future. Les flux de trésorerie resteront abondants cette année et le dividende ne semble pas remis en question. A 6,7 fois l'Ebitda attendu, Telenet est moins chère que ses concurrentes, mais le véritable attrait de l'action réside dans le rendement du dividende (8,6%!).Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 31,94 eurosTicker: TNET BBCode ISIN: BE0003826436Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 3,6 milliards EURC/B 2021: 9C/B attendu 2022: 10Perf. cours sur 12 mois: -7,5%Perf. cours depuis le 01/01: -1%Rendement du dividende: 8,6%