Le marché attendait, inquiet, le rapport semestriel de Nyrstar. Une inquiétude qui s'est reflétée dans le cours de l'action, lequel a cédé plus de 15%, au cours des jours précédant la date fatidique du 1er août. L'obligation qui arrive à échéance le 15 septembre 2019 a été sous pression elle aussi. Depuis son sommet de début février (3.606 dollars), le cours du zinc a perdu plus de 30%, à 2.470 dollars la tonne. Le marché s'attend en effet à une suroffre de zinc concentré, cette année et les prochaines. Il craint en outre que les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine aient des répercussions sur le secteur. Dans ce contexte, les investisseurs redoutaient l'annonce d'une nouvelle augmentation d...