Nous avons commencé cette année à suivre de près Orca Gold, une entreprise canadienne d'exploration spécialisée dans l'or. Pour ce type d'entreprise, la qualité des projets est centrale. Mais de notre point de vue, la qualité de la direction et de l'actionnariat est également cruciale pour que l'on puisse apprécier les chances de réussite d'une telle entreprise. Et Orca Gold se montre très performante à tous ces égards. Ses dirigeants sont ceux-là même qui avaient cédé Red Back Mining à Kinross Gold pour 7,1 milliards de dollars en 2010. Si ce montant s'est avéré beaucoup trop élevé a posteriori, la vente est intervenue à point nommé et a maximisé la valeur actionnariale de Red Back - dont le projet phare est la mine Tasiast, en Mauritanie.
...

Nous avons commencé cette année à suivre de près Orca Gold, une entreprise canadienne d'exploration spécialisée dans l'or. Pour ce type d'entreprise, la qualité des projets est centrale. Mais de notre point de vue, la qualité de la direction et de l'actionnariat est également cruciale pour que l'on puisse apprécier les chances de réussite d'une telle entreprise. Et Orca Gold se montre très performante à tous ces égards. Ses dirigeants sont ceux-là même qui avaient cédé Red Back Mining à Kinross Gold pour 7,1 milliards de dollars en 2010. Si ce montant s'est avéré beaucoup trop élevé a posteriori, la vente est intervenue à point nommé et a maximisé la valeur actionnariale de Red Back - dont le projet phare est la mine Tasiast, en Mauritanie. Depuis 2013, Orca Gold détient une participation de 70% dans le Bloc 14, une concession de 2.170 kilomètres carrés située dans le nord du Soudan. Ces dix dernières années, la production d'or - totalement artisanale - y a décuplé, si bien que le pays est devenu le deuxième producteur d'Afrique, après l'Afrique du Sud. Le Soudan est stable sur le plan politique, mais les étrangers n'ont pu y investir qu'à compter de la levée des sanctions par Washington, le 12 octobre 2017. En mai 2017, Orca Gold a découvert dans l'environnement aride du Bloc 14 une grande nappe aquifère. Compte tenu de cette présence d'eau, l'entreprise a revu à la hausse ses ambitions: la capacité de traitement est passée de 1,8 million à 6 millions de tonnes. Les ressources (réserves non encore prouvées) ont augmenté de non moins de 81% depuis 2016, à 4,05 millions d'onces. Le Bloc 14 compte désormais parmi les cinq projets d'envergure à développer en Afrique. Orca Gold publiera l'étude de faisabilité définitive en novembre, sur laquelle reposera la décision de construction de la mine. L'entrée de Resolute Mining dans le capital de la société cette année nous met la puce à l'oreille, cependant. Ce producteur australien, qui a une grande expérience de l'Afrique, a acquis une participation de 15,8% pour 22 millions de dollars canadiens (CAD), ou 0,675 CAD par action (plus de 40% au-dessus du cours actuel). Sa part est égale à celle de Lundin, le célèbre financier du secteur minier. L'autre grand nom dans l'actionnariat est Ross Beaty (8,3%). Les membres de la direction et du conseil d'administration détiennent ensemble 5,7% du capital. Kinross Gold y est entré également, l'an dernier: en échange de sept projets d'exploration en Côte d'Ivoire, il a acquis 5,3% d'Orca Gold. Le principal actif du groupe en Côte d'Ivoire est Morondo, une zone d'exploration prometteuse qu'avait découverte Red Back en 2010. Comme Orca Gold l'a publié récemment, après quelques forages sur le site, la réserve de Morondo est estimée à 1,2 million d'onces. A l'instar du Bloc 14, la zone recèle encore un potentiel considérable. Le groupe compte des actionnaires aux reins solides. Le financement de la construction du Bloc 14 est assuré. L'étude de préfaisabilité menée en mai 2017 évaluait le budget de construction de la mine à 211 millions de dollars (américains), pour une production annuelle moyenne de 130.000 onces pendant treize ans à un coût de production de 752 dollars l'once. Orca Gold dispose de toutes les cartes pour réussir. Le groupe peut aussi bien envisager une acquisition que le développement du Bloc 14 de A à Z. Quelque que sera son choix, il sera bénéfique à l'action. Le potentiel d'appréciation de son cours est élevé et le sera d'autant plus que le sentiment à l'égard de l'or aura changé. Conseil : acheterRisque : élevéRating : 1CCours : 0,47 dollar canadienTicker : ORG CNCode ISIN : CA68558N1024Marché : TorontoCapit. boursière : 98,8 millions CADC/B 2017 : -C/B 2018 : -Perf. cours sur 12 mois : -30 %Perf. cours depuis le 01/01 : -32 %Rendement du dividende : -