La stratégie payante de TINC

11/10/18 à 15:42 - Mise à jour à 16:08

L'entreprise belge se diversifie mais investit toujours dans des projets garantissant des revenus à long terme, si possible liés à l'inflation. Son rythme de croissance est remarquable.

The INfrastructure Company, ou TINC, a vu sa croissance s'accélérer durant l'exercice 2017/2018 (période du 1er juillet 2017 au 30 juin 2018). Elle a investi au total 65,5 millions d'euros (47,5 millions l'année précédente), dans des participations existantes et nouvelles. En septembre 2017, elle a acquis une participation de 100% dans Glasdraad BV, un partenariat axé sur le déploiement de réseaux en fibre optique dans des régions peu peuplées des Pays-Bas. TINC a déboursé pour elle 20 millions d'euros, dont 4,4 millions au 30 juin déjà. Trois mois plus tard, TINC annonçait un investissement de 34 millions d'euros dans Abilis (auparavant Eqso), un réseau de 24 résidences situées à Bruxelles, en Wallonie et en France, qui accueill...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »