Malgré ses nombreuses tentatives de diversification, Apple demeure très dépendante d'un seul produit. L'iPhone s'adjuge toujours plus de 70% du chiffre d'affaires (CA). Or l'institut Gartner a révélé que le marché du smartphone a cessé de croître: les acteurs ne tentent plus que de s'y ravir des parts de marché. Au troisième trimestre, Huawei a ravi à Apple son titre de deuxième producteur de smartphones au monde s'agissant du volume de ventes. Pour autant, Apple n'a encore que peu à craindre de la concurrence chinoise. Les entreprises nipponnes visent en premier lieu les segments bas et moyen de gamme. Et avec l'iPhone X, Apple prouve qu'il est possible de vendre moins d'unités de modèles chers et de r...

Malgré ses nombreuses tentatives de diversification, Apple demeure très dépendante d'un seul produit. L'iPhone s'adjuge toujours plus de 70% du chiffre d'affaires (CA). Or l'institut Gartner a révélé que le marché du smartphone a cessé de croître: les acteurs ne tentent plus que de s'y ravir des parts de marché. Au troisième trimestre, Huawei a ravi à Apple son titre de deuxième producteur de smartphones au monde s'agissant du volume de ventes. Pour autant, Apple n'a encore que peu à craindre de la concurrence chinoise. Les entreprises nipponnes visent en premier lieu les segments bas et moyen de gamme. Et avec l'iPhone X, Apple prouve qu'il est possible de vendre moins d'unités de modèles chers et de réaliser des bénéfices plus importants. Au cours du troisième trimestre, le géant de l'électronique a vendu 41,3 millions d'iPhone. C'est toujours plus qu'un an plus tôt (41 millions d'exemplaires), mais le consensus était plus élevé (un demi-million d'exemplaires de plus). Cela étant, l'on sait que la commercialisation de nouveaux appareils, en septembre, est très attendue du marché. Un élément très important est que le prix de vente moyen par téléphone ait progressé. En glissement annuel, il a gagné 20%, à 724 dollars (consensus à 694 dollars seulement). Apple continue à jouer la carte du segment haut de gamme, ce qui lui réussit. Si le prix de vente des smartphones ne pourra certes augmenter indéfiniment, le plafond n'a manifestement pas encore été atteint. Les ventes d'iPhone ont rapporté 29,9 milliards de dollars au troisième trimestre. Apple a réalisé un CA consolidé de 53,3 milliards de dollars. C'est près d'un milliard de dollars de plus qu'attendu en moyenne, et 17,4% de mieux qu'il y a un an. C'est aussi le taux de croissance le plus élevé qu'Apple ait rapporté en près de trois ans. Le CA réalisé en Chine a progressé de 19%. Pour l'instant, la guerre commerciale n'a aucune répercussion sur le groupe à la pomme. Le CA de la division Services a progressé de non moins de 31%, à 9,55 milliards de dollars, un montant qu'Apple entend porter à 50 milliards de dollars en 2020. L'objectif semble réaliste. La technologie portable s'écoule bien aussi: les ventes d'AirPod, par exemple, ont progressé de 60%. Pour le trimestre en cours, Apple pronostique un CA global de l'ordre de 60-62 milliards de dollars (consensus: 50,6 milliards).Le bénéfice net s'élève à 11,5 milliards de dollars, soit 2,34 dollars par action (consensus: 2,18 dollars). Apple a rétrocédé 25 milliards de dollars à ses actionnaires au troisième trimestre, dont 20 milliards sous la forme de rachats d'actions. Le groupe avait réservé 100 milliards de dollars à cette fin. Au terme du troisième trimestre, la position nette de trésorerie atteignait 129,1 milliards de dollars, ou près de 27 dollars par action. Cette machine à cash-flows continue de tourner à plein régime, et donc de gâter ses actionnaires (dividendes, rachats d'actions). Pour l'instant, la dépendance du groupe à un seul produit et à une seule niche commerciale ne constitue pas un problème. Les investisseurs feraient bien de ne pas perdre de vue cette vulnérabilité. Bien que la valeur boursière soit élevée, l'action Apple n'est pas plus chère que la moyenne du secteur. A conserver. Conseil : conserver/attendreRisque : faibleRating : 2ACours : 210,14 dollarsMarché : NasdaqTicker : AAPL USCode ISIN : US0378331005Capit. boursière : 1015 milliards USDC/B 2017 : 19C/B attendu 2018 : 18Perf. cours sur 12 mois : +32 %Perf. cours depuis le 01/01 : +24 %Rendement du dividende : 1,4 %