La société gantoise a publié début juillet les deuxièmes résultats intermédiaires de l'étude nord-américaine POSEIDON, portant sur l'ensemble des 26 patients de la cohorte non randomisée présentant une ascite (accumulation anormale de liquide dans la cavité abdominale) récurrente due à une maladie du foie; à nouveau, les deux critères d'évaluation primaires ont été amplement satisfaits. Tout d'abord, le nombre de paracentèses (ponction des fluides corporels, en l'occurrence de l'abdomen) a diminué de plus de 90% par rapport au point de référence (3,8 paracentèses par mois en moyenne); le critère était une baisse minimale de 50%. En outre, le nombre de paracentèses a diminué d'au moins 50% chez tous les individus; le critère était fixé à la moitié des patie...

La société gantoise a publié début juillet les deuxièmes résultats intermédiaires de l'étude nord-américaine POSEIDON, portant sur l'ensemble des 26 patients de la cohorte non randomisée présentant une ascite (accumulation anormale de liquide dans la cavité abdominale) récurrente due à une maladie du foie; à nouveau, les deux critères d'évaluation primaires ont été amplement satisfaits. Tout d'abord, le nombre de paracentèses (ponction des fluides corporels, en l'occurrence de l'abdomen) a diminué de plus de 90% par rapport au point de référence (3,8 paracentèses par mois en moyenne); le critère était une baisse minimale de 50%. En outre, le nombre de paracentèses a diminué d'au moins 50% chez tous les individus; le critère était fixé à la moitié des patients. Ce sont là d'aussi bons résultats que ceux qu'avaient livrés les études précédentes, lesquelles ont conduit à l'approbation de l'alfapump pour traiter les maladies du foie en Europe. Les effets bénéfiques sur la qualité de vie, qui dépassent les différences minimales cliniquement pertinentes et persistent même après 12 mois, sont particulièrement importants. L'entreprise déplore le décès d'un patient par suite d'une lésion artérielle survenue pendant l'implantation de la pompe sous le derme - si le risque est connu pour une telle procédure, cela ne s'était jamais produit; 850 pompes ont été implantées sans dommage. Par ailleurs, deux patients ont dû se faire retirer la pompe (l'un en raison de l'ouverture de la plaie post-incision; l'autre, d'une hématurie survenue après un accident de la route). Dix personnes supplémentaires seront recrutées pour l'étude, car juste avant l'implantation du dispositif, plusieurs patients ne répondaient plus aux critères de sélection - la pandémie a entraîné quelques retards, or ces patients étaient en situation d'urgence médicale. Le recrutement sera achevé fin septembre, ou trois mois plus tard que prévu, et les résultats seront publiés au 3e trimestre de 2022. Le dépôt du dossier d'homologation est toujours prévu au 4e trimestre de 2022, en vue d'une commercialisation dès 2023. Le 15 juillet, des experts se sont réunis pour plancher sur le traitement, à l'aide de l'alfapump, de l'ascite récurrente liée à des dysfonctionnements hépatiques. Le nombre de stéatoses hépatiques non alcooliques (NASH) est appelé à augmenter considérablement d'ici 10 ans. En mai, Sequana a publié d'excellents résultats au terme de l'essai RED DESERT, au cours duquel elle a testé son système alfapump DSR (élimination directe du sodium) sur huit patients cardiaques souffrant d'une ascite malgré l'utilisation de diurétiques. Les premières données de SAHARA DESERT, l'étude qui évaluera l'effet de l'alfapump DSR sur 20 patients cardiaques que même de fortes doses de diurétiques ne permettent pas de stabiliser (le groupe cible ultime de l'alfapump DSR), seront communiquées d'ici à la fin de l'année; les résultats complets sont attendus au 2e semestre de 2022. L'action Sequana Medical a perdu beaucoup de terrain ces dernières semaines. Sans doute le retard (quoique limité) qu'a pris l'étude POSEIDON y est-il pour quelque chose; le décès d'un patient pourrait avoir joué également. Les résultats toujours très bons, tant concernant les maladies du foie que l'insuffisance cardiaque, justifieraient une valorisation nettement plus élevée. Nous considérons le recul du cours comme une excellente opportunité d'achat pour ceux qui n'ont pas encore pris de position - mais sont conscients du risque. L'action reste dans le portefeuille modèle.Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 6,90 eurosTicker: SEQUA BBCode ISIN: BE0974340722Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 128,2 millions EURC/B 2020: -C/B attendu 2021: -Perf. cours sur 12 mois: +13%Perf. cours depuis le 01/01: -31%Rendement du dividende: -