Les actionnaires du cinquième groupe agroalimentaire mondial ont dû attendre le 8 août pour avoir enfin vue sur les chiffres du premier semestre de 2019, y compris ceux du premier trimestre, attendus depuis quatre mois, Kraft Heinz souhaitant d'abord remettre de l'ordre dans sa comptabilité et revenir sur les résultats de 2016 et 2017 après l'analyse des pratiques comptables de la direction des achats - une véritable honte pour un groupe de telle envergure. L'action a dévissé deux jours de suite (-8,5 et -6%), sans grande surprise pour les investisseurs, vu que le 22 février, dans un volume record de 135 millions d'actions, Kraft Heinz avait perdu 27,5% de sa valeur en une seule séance après l'annonce de mauvais résultats pour le 4e trimestre, mai...