Agnico-Eagle Mines (AEM) et Kirkland Lake Gold ont annoncé fin septembre leur intention de réaliser une fusion entre égaux, une décision qui n'a plu à aucun des deux groupes d'actionnaires: ceux de Kirkland estimaient les conditions trop chiches, ceux d'AEM trouvaient le pipeline de nouveaux projets suffisamment prometteur et jugeaient le groupe capable d'oeuvrer à son propre développement. La fusion ayant fini par être acceptée, et approuvée par les autorités, elle sera finalisée dans le courant du trimestre.
...

Agnico-Eagle Mines (AEM) et Kirkland Lake Gold ont annoncé fin septembre leur intention de réaliser une fusion entre égaux, une décision qui n'a plu à aucun des deux groupes d'actionnaires: ceux de Kirkland estimaient les conditions trop chiches, ceux d'AEM trouvaient le pipeline de nouveaux projets suffisamment prometteur et jugeaient le groupe capable d'oeuvrer à son propre développement. La fusion ayant fini par être acceptée, et approuvée par les autorités, elle sera finalisée dans le courant du trimestre.Lorsque les chiffres du 4e trimestre seront publiés, nous en saurons plus sur la structure du groupe, les réductions de coûts et les prévisions concrètes. Entre janvier et septembre 2021, les neuf mines d'AEM ont produit 1,58 million d'onces troy d'or, pour un coût de production de 1.035 dollars (USD). Les trois mines de Kirkland ont livré 1,05 million d'onces, pour un coût de 785 USD seulement. AEM et Kirkland devraient avoir produit en 2021 le volume cumulé de 3,4 millions d'onces d'or, un résultat que seuls Newmont Mining et Barrick Gold devancent. Avec un coût de production d'un peu plus de 900 USD l'once, la nouvelle AEM fera en revanche bien mieux que Newmont (1.050) et que Barrick (1.000). La production des 12 mines opérationnelles vient du Canada (75%), d'Australie (12%), de Finlande (7%) et du Mexique (6%). La part du Canada dans les réserves du groupe (48 millions d'onces) est de 85%. AEM a beaucoup investi dans la construction et la mise en service de mines. En 2021, la production a atteint pour la première fois en six ans 2,05 millions d'onces, un chiffre qui devrait passer à 2,15 millions d'ici à 2024. Kittila, de même que La Ronde et Meliadine (Nunavut, au Canada) ont été agrandies. Le projet d'expansion Odyssey, à Canadian Malartic, est en cours de réalisation. La production prévisionnelle ne tient pas encore compte du projet Hope Bay, en cours d'optimisation et qui devrait à terme produire 250.000 à 300.000 onces d'or par an. Kirkland Lake et Detour Lake - Fosterville seront les deux plus grandes mines du nouveau groupe. Detour Lake devrait avoir produit 700.000 onces d'or en 2021, un chiffre qui passera à 800.000 onces en 2025, grâce aux efforts d'exploration; simultanément, les coûts diminueront. Fosterville (Australie) est la mine qui a contribué à l'expansion de Kirkland. La production (pic à 640.000 onces) diminuera considérablement ces prochaines années, car les teneurs ne seront plus aussi élevées. Kirkland mise pleinement sur l'exploration, mais sans garantie de succès. Macassa (Canada) est la troisième mine de Kirkland. L'expansion devrait permettre de multiplier la production par deux, à 400.000 onces, au cours des années qui viennent. A la fin du 3e trimestre, la dette nette pro forma du groupe avoisinait 500 millions USD, soit moins de 0,2 fois le cash-flow opérationnel. Les liquidités disponibles atteignent 2,3 milliards USD. Si le cours de l'or est de 1.800 USD, les cash-flows suffiront à résorber complètement la dette nette cette année. Le gros des investissements étant désormais de l'histoire ancienne, le groupe pourrait verser un dividende plus élevé ou procéder à des rachats d'actions.Les deux actions sont à la traîne par rapport au secteur depuis l'annonce de la fusion, à cause de la réticence initiale des investisseurs d'une part et de la baisse du cours de l'or d'autre part. AEM ne s'échange plus moyennant une prime par rapport au marché. Le groupe issu de la fusion conjuguera beau profil de croissance, faibles coûts et possibilité de rémunération plus élevée pour l'actionnaire. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 52,77 dollarsTicker: AEM USCode ISIN: CA0084741085Marché: NYSECapit. boursière: 13 milliards USDC/B 2021: 18C/B attendu 2022: 16Perf. cours sur 12 mois: -30%Rendement du dividende: 3,4%