C'est presque devenu une tradition: la société canadienne de royalties et de streaming a présenté des chiffres records en 2021. Par rapport à 2020, déjà exceptionnel, le chiffre d'affaires (CA) annuel bondi de 27,4%, à 1,3 milliard de dollars. Le CA a progressé de 7,6% sur un an au 4e trimestre, à 327,7 millions de dollars. Bien que les ventes de métaux précieux aient chuté de 2,5% sur la période, à 138.799 onces troy d'équivalent or, elles ont augmenté en glissement annuel, de 511.677 onces troy d'équivalent or en 2020 à 558.397 onces troy (+9,1%), un nouveau sommet, grâce à la contribution accrue de Cobre Panama, Antamina et Guadeloupe, ainsi qu'aux premiers apports des acquisitions récentes (surtout Condestable).
...

C'est presque devenu une tradition: la société canadienne de royalties et de streaming a présenté des chiffres records en 2021. Par rapport à 2020, déjà exceptionnel, le chiffre d'affaires (CA) annuel bondi de 27,4%, à 1,3 milliard de dollars. Le CA a progressé de 7,6% sur un an au 4e trimestre, à 327,7 millions de dollars. Bien que les ventes de métaux précieux aient chuté de 2,5% sur la période, à 138.799 onces troy d'équivalent or, elles ont augmenté en glissement annuel, de 511.677 onces troy d'équivalent or en 2020 à 558.397 onces troy (+9,1%), un nouveau sommet, grâce à la contribution accrue de Cobre Panama, Antamina et Guadeloupe, ainsi qu'aux premiers apports des acquisitions récentes (surtout Condestable).Franco-Nevada (FNV) vise 510-550.000 onces troy d'équivalent or pour 2022 et 570-610 000 onces troy d'ici 2026, hors nouveaux accords de streaming ou de royalties. La diversification opérée a été porteuse en 2021. L'accord de royalties conclu avec Vale début 2021 et la participation dans Labrador Iron Ore Royalty Corp, combinés aux cours élevés du minerai de fer, ont largement alimenté le CA du groupe (89,6 millions de dollars, contre 14,7 millions en 2020, soit 49.748 onces troy d'équivalent or contre 8.105 onces troy en 2020). En outre, les prix élevés de l'énergie ont dopé les revenus du pétrole (+94,1%, de 55,7 millions de dollars en 2020 à 108,1 millions de dollars, et +85,3% au 4e trimestre, à 28,9 millions de dollars) et du gaz (près de 300% de hausse au 4e trimestre, à 26,3 millions de dollars, et +230% sur un an, à 79,8 millions). En y ajoutant les revenus du gaz liquéfié, le CA annuel de l'énergie a atteint 209,5 millions de dollars (la direction attendait 195 à 205 millions de dollars) ou, après conversion, un record de 117.256 onces troy d'équivalent or. Pour 2022, FNV table sur une nouvelle hausse de 125 à 145.000 onces troy d'équivalent or.En incluant, pour la première fois, la contribution du pétrole et de gaz, les ventes totales sont passées de 573.347 onces troy d'équivalent or en 2020 à 728.237 onces troy en 2021 (+27%). Le cash-flow opérationnel ajusté (hors éléments non récurrents, Rebitda) a augmenté au 4e trimestre, à 269,8 millions de dollars (+6%) ou 1,41 dollar par action; sur un an, il gagne 30%, à 1,1 milliard de dollars, passant de 4,41 à 5,72 dollars par action (+29,7%). Le bénéfice net ajusté a gagné 0,4% au 4e trimestre, à 163,7 millions de dollars, et 30% sur un an, à 673,6 millions ou 3,52 dollars par action.Le dividende trimestriel a été relevé de 6,7%, à 0,32 dollar brut par action; comme l'augmentation annuelle (pour la 15e année de suite) était déjà appliquée depuis le 1er trimestre, la hausse sur un an atteint 10%. En incluant les participations dans le minerai de fer, le pétrole et le gaz, FNV vise une production conjointe de 680-740.000 onces troy d'équivalent or d'ici 2022, et 765-825.000 onces troy d'ici 2026. Le groupe n'a pas de dette et, avec la ligne de crédit non utilisée de 1,1 milliard de dollars, dispose de 1,6 milliard de dollars pour financer la construction de nouvelles mines d'or et cibler des opportunités dans d'autres matières premières, notamment l'uranium. Après une année 2020 assez terne, l'action a enregistré de très bonnes performances l'an dernier. Bien qu'elle soit susceptible de rester dans l'ombre de titres plus risqués lors de la prochaine phase haussière du marché des métaux précieux, FNV reste une valeur de base pour l'investisseur en métaux précieux et notre portefeuille modèle.Conseil: acheterRisque: faibleRating: 1ACours: 154,26 dollarsTicker: FNV USCode ISIN: CA3518581051Marché: New YorkCapit. boursière: 30,4 milliards USDC/B 2021: 44C/B attendu 2022: 43Perf. cours sur 12 mois: +24%Perf. cours depuis le 01/01: +11%Rendement du dividende: 0,8%