Les semi-conducteurs n'échappent pas aux dégagements menés dans le secteur technologique, sous l'effet des inquiétudes géopolitiques, de la hausse des taux d'intérêt et de l'inflation élevée, qui entame le pouvoir d'achat des ménages et les investissements des entreprises. Sur le plan opérationnel, toutefois, la plupart des grands producteurs de semi-conducteurs se portent bien, et leurs valorisations sont plus raisonnables que celles d'autres acteurs de la tech.
...

Les semi-conducteurs n'échappent pas aux dégagements menés dans le secteur technologique, sous l'effet des inquiétudes géopolitiques, de la hausse des taux d'intérêt et de l'inflation élevée, qui entame le pouvoir d'achat des ménages et les investissements des entreprises. Sur le plan opérationnel, toutefois, la plupart des grands producteurs de semi-conducteurs se portent bien, et leurs valorisations sont plus raisonnables que celles d'autres acteurs de la tech.Sur l'exercice 2021 (octobre 2020 - septembre 2021), le chiffre d'affaires (CA) de Qualcomm a augmenté de 55%, à 33,5 milliards de dollars. Les ventes ont encore progressé de 35% au 1er semestre de l'exercice 2022, et le consensus table, pour l'intégralité de ce dernier, sur un CA de 44,7 milliards de dollars (+33%). Qualcomm est le leader mondial du segment des puces premium pour téléphones mobiles (Snapdragon), et n'a pratiquement aucun concurrent. La perte d'Apple est largement compensée par des contrats avec d'autres grands acteurs (Samsung, Xiaomi...). Les puces pour smartphones représentent encore plus de la moitié du CA du groupe, avec 6,3 milliards de dollars au 2e trimestre (+56% sur un an).La diversification amorcée il y a quelques années porte ses fruits. Le CA de la division Internet des objets (IoT) a gagné 61% sur un an, à 1,7 milliard de dollars. Elle restera un vecteur de croissance important ces prochaines années, car l'arrivée de la 5G ouvre une nouvelle ère. Qualcomm table sur une envolée du CA lié à l'IoT, de 5 milliards de dollars en 2021 à 9 milliards en 2024. La division RF Front End a vu son CA progresser de 28%, à 1,2 milliard de dollars, et l'automobile l'a vu bondir de 41%, à 339 millions de dollars; Qualcomm anticipe pour 2030 8 milliards de dollars de CA annuel (huit fois plus qu'aujourd'hui) dans ce pôle, qui a racheté Veoneer (systèmes d'aide à la conduite) pour 4,6 milliards de dollars. Le CA issu des licences a baissé de 2%, à 1,58 milliard de dollars. Au 2e trimestre, le CA du groupe, à 11,16 milliards de dollars (+41% sur un an), a dépassé de près de 600 millions de dollars le consensus. Le bénéfice par action (BPA) s'est élevé à 3,21 dollars (+69% sur un an, 2,92 dollars attendus). Les prévisions de ventes et de bénéfices pour le 3e trimestre ont également dépassé le consensus. Qualcomm disposait de 11,5 milliards de dollars de liquidités à la fin du 2e trimestre, pour une dette à long terme de 15,7 milliards de dollars. La dette nette (hors récente acquisition) s'élève donc à 4,2 milliards de dollars. Comme le groupe génère des flux de trésorerie élevés (8,7 milliards de dollars en 2021), il peut gâter ses actionnaires. Il a ainsi porté le dividende trimestriel de 0,68 à 0,75 dollar par action, soit un rendement supérieur à 2% sur un an. Au 2e trimestre, il a versé 800 millions de dollars de dividendes et racheté 1 milliard de dollars d'actions. Le flottant a diminué de près de 25% en cinq ans, et eu un effet positif sur le BPA.Qualcomm a publié des résultats et des prévisions supérieurs aux attentes pendant deux trimestres consécutifs. Pourtant, l'action a déjà perdu plus de 25% depuis début janvier. Les investisseurs se focalisent sur le ralentissement de la croissance attendu à partir de 2023 et les incertitudes macroéconomiques. A un peu plus de 3 fois le CA et 11 fois le bénéfice attendus, le cours intègre déjà nombre de mauvaises nouvelles. Qualcomm se distingue de ses concurrents par sa générosité vis-à-vis de ses actionnaires. Nous relevons notre conseil. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 133,20 dollarsTicker: QCOM USCode ISIN: US7475251036Marché: NYSECapit. boursière: 146 milliards USD C/B 2021: 13,5C/B attendu 2022: 11Perf. cours sur 12 mois: +2%Perf. cours depuis le 01/01: -27%Rendement du dividende: 2,2%