Au premier semestre, le chiffre d'affaires (CA) de DEME a progressé de 36,8%, à 1,1 milliard d'euros. La contribution des travaux maritimes au CA a augmenté, de 34% l'an dernier à 48%. C'est surtout grâce à GeoSea, la filiale active dans les activités offshore, qui a géré quatre projets d'éoliennes en mer en Belgique (Rentel), en Allemagne (Merkur et Hohe See) et au Royaume-Uni (Galloper). Dans l'activité de dragage, le lancement de projets et l'obtention d'autorisations pour de nouveaux projets ont accusé du retard, ce qui a donné lieu à la baisse du taux d'occupation de la flotte. En conséquence, le carnet de commandes a moins bien progressé que prévu, de 1,2%, à 3,85 milliards d'euros. CFE avait déjà pré...